Annales de géologie et de paléontologie, Gregorio 1886-1890 V02

40 4 0
  • Loading ...
1/40 trang

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 23/11/2018, 23:53

m i;,ii-.tj' flCSE «as» mm m$ï&M H ** , T* •" r- ''*.* ) I SU rifa Krwri SStBH lii WW Pl t •7i:'.' •7v4itt a&B jfj* SktJuÏ SSfâfl m H t B}v.r, i 'j.f I ::i,M x-J\ I ,li r H ;:J : ', ,ô , 1rs I «K S H $ BÈBBÊSi fl ;xz- : H chBwpSP tf: BB9 SỵnSSs ' 111 2PKiïïï 35* gfUSKQsStỵni&firSiâtZiS] raaBfép " "- mm ANNALES DE GEOLOGIE ET DE PALÉONTOLOGIE l'I lil.lKKS SOUS LA IHRKCTION un MARQUIS ANTOINE DE GREGOR1U 2: Livraison (1 Février) PALERME LOUIS PEDONE LAURIl Hue \ il» KmaiiMDlc 1886 v ANNALES DE GÉOLOGIE ET DE PALÉONTOLOGIE PUBLIÉES SOUS LA DIRECTION DU MARQUIS ANTOINE DE GREGORIO Livraison — Février 1886 MONOGRAPHIE DES FOSSILES DE VALPORE (MONT GRAPPA) DU SOUS-HORIZON GRAPPIN DE GREG (= ZONE À HARPOCERAS MURCHISONAE = ZONE À HARP BIFRONS BRUG., = SOW., ZONE À TEREBRATULA ASPASIA MENEGH., PAR LE MARQUIS ANTOINE DE GREGORIO PALERME LOUIS PEDONE LAURIEL, Éditeur Rue Vill, Emanuele N 358-360 1886 ETC.) TM'OGKAIMIIE FRÈRES VIÏNA PRÉFACE Les que dans celte mémoire, proviennent tous de Croce di Vàlpore du Mont Grappa, de la même couche par mon ami le prof Arturo Rossi; quelques essais mil été publiés par mess Parona, Canavari, Haas et par moi (Parona e Ganavari Brach Ool It Sett.— Haas Lias Brach Sûdtyrol.— DcGregorio Fossili di Scgan e Valpore) Mais jusq'ici on n'en connt qu'un nombre d'espèces très-limité et la synchronisation du fossiles, —Cette je décris découverte pour localité fossilifère a été niveau est très-douteuse et controverse grande il utilité j'ai m'en première —Jugeant qu'une monographie mon mieux pour accomplir cette tâche la fois — aussi complète J'ai envoyé en que possible de toute la faune serait d'une mon collecteur deux fois sur le lieu et effet des collections vraiment riches ayant égard la hauteur de la localité en outre plusieurs caisses de blocs de roche brute, desquels, avec, grand a rapportộ habitộs J'ai reỗu siles de fait la C'est un calcaire très-blanc et subchristallin, tellement compacte fossili 1ère soin, j'ai et la distance des lieux extraire l'ait beaucoup de qu'il est difficile d'en extraire des fossiles de conservation —J'ai réussi en rendre assez plus facile l'extraction en réchauffant la roche jusqu'au [rouge Mais prendre garde pendant cette opération, car, en la prolongeant trop, la roche se calcine et se réduit en poussière C'est une faune assez riche d'espèces, qui sont en générale de petite dimension et I — En général, parmi les imbegum De Greg (pi 2, 3, f Les lamellibranches sont rares il faut, mais pas autant que dans les couches dimension relativement très-grande (Harp Valporincolu De Greg pi I, céphalopodes, ce sont ceux du groupe de Y Harp Murchisonae (pi 3), du Philloc pinellum Posidonomya Quelques-unes acquièrent t fos- en bon état 7), qui abondent — Les mais moins qu'eux: aussi, , même une gastéropodes sont extrêmement rares, mais très-caractéristiques Pecten anuglws et la Lima Grappensis De Greg sont les moins le Les brachiopodes sont assez communs; il me semble qu'en générale ils ont une dimension plus petite qu'à Segan Ceux du groupe de la Rhynchonella farciens Can sont les plus communs Dans les préfaces de mes travaux (Fossili del Giuralias, Alpiniano di Segan Valpore, et R Académie des Sciences de Turin rares — Monographie de Ghclpa du sous-horizon Ghelpin) j'ai proposé l'horizon Alpinien, ou pour mieux dire, l'étage Harpoceras Murchisonae Sow., bifrons Brug opalinus Rein Posidonomya ornati J'ai réunit dans ce groupe certaines QCENST i=alpina GRAS.), Tcrebratula curviconcha Opp., Ter Aspasia MENEGH assises, qui sont rapportées par certains auteurs la formation jurassique par à" autres la basique Je n' pas dit que toutes ces couches répondent précisément au même niveau; j' dit au contraire qu' elles présentent des caractères particuliers et que je ne suis pas certain de leurs synchronisation Mais j' étais et je suis convaincu qu' elles sont en tout cas bien liées entre elles, et doivent être considérées comme des membres du même groupe, auquel j' donné le nom d' AlJ'ai ajouté en outre que je doute que beaucoup des différences, que ces faunes présentent, dépendent plus des pinien conditions du «milieu» que du temps dans lequel elles vécurent J'ai observộ enfin, que mờme dans le secondaire, l'animalisation commenỗait déjà a se disposer par colonies Je n' entendais pas dire que toutes ces assises fussent parfaitement mais qu'il était parallèles: bien au contraire je me suis hâté d'ajouter, qu'elles n'étaient pas tout fait synchroniques des fossiles Alpinien, en y référant les couches , , , — , très-difficile (dans l'état actuel de nos connaissances) d'en établir la succession, pour étudier laquelle conntre bien les faunes respectives C'est ainsi que j'ai différé prononcer mon il faudrait préalablement opinion jusqu'à ce que j'aurai achevé l'étude particulière des espèces de chaque couche Quant aux assises Tcrebratula Aspasia Menegh., et T curviconcha Opp mots vagues qu'elles étaient des Ne me prononỗant observer, en passant, et que caractộristiques dans celui les la que la la que de plus chaque elles s'équivalaient succession des faunes (pour les raisons que de Ghelpa, j'appelle celui-ci grappin faunes de S Vigilio, et de Ségan et de les en haut), je veux pourtant localité faune de Valpore représenterait un autre sous-horizon du que j'aurai achevé j'ai dit me semble un peu plus jeune que celle de Valpore (Mont Grappa), de Segan (Val ïasino) et de S Vigilio (près de Garde), quoiqu'on trouve des espèces faune du sous-horizon ghrlpin très-analogue de celle celle-ci est Selon moi et pas appropriés, et pas encore relativement j'ai dit monographies (grappino en lang Difali, ce qui est ital.) fort même Peut-être étage Alpinien; et qu'au même comme jai appelé ghelpin niveau on doive aussi référer probable; mais je manifesterai mon opinion définitive après relatives mots en égard la position et la stratigraphie de la localité fossilifère Lycée de Trani, Mais, est très-éloignée de Païenne, j'ai chargé mon ami le D.r Arturo Rossi, professeur au premières colles fit en fossiles, et qui de gissement de m'en écrire une esquisse exprès C'est lui en effet qui découvrit ce de ces mongéologie la parfaitement lections qui, demeurant dans le voisinage de cette localité et connaissant c' est lui qui est très-intelligent homme tagnes, est en même de donner les renseignements les plus consciencieux C'est un jeune encore en destiné rendre de grands services la géologie d' Italie Malheureusement notre gouvernement ne l'a pas-pris Il me reste ici comme celle-ci ne ; pourtant qu' dire deux , , assez de considération Voilà ce qu' il m'écrit, et que je traduis textuellement: ANNALES DE GÉOLOGIE ET DE PALÉONTOLOGIE Possagno pour traverser la chaine du M Grappa Après avoir surmonté le sommet du Mont Archesôn et qui est trốs-herbeux ộpars ỗ et l de avoir circulộ autour du dos du Mont Boccaôr on arrive dans un très-beau vallon tout près du chalet du Mont Sol et montant en haut de groupes magnifiques de hêtres séculiers et de chalets On passe celui-ci on retrouve un sentier, qui nous conduit au chalet du Mont Casonetto Ce sentier monte jusqu'à une centaine de mètres loin du sommet et de suite il s'abaisse vers la vallée de Scrèn (affluent du fleuve Piave) Juste dans le lieu, où ce sentier s'approche davantage du sommet, il y a une croix qui est nommée Croix de Casonetto, ou bien Croix de Valpore On « part de , (ou de Valporre En podes Dans étudiant les cette localité en 1878 couches du fond de retrouvé une couche j'ai la vallée Une rangée de couches blanches dolomitiques I très-fossilifère, très-riche du Cusoh del Sol jusqu'à inclinées S E J'y la Croix susdite en bruchiopodes et en céphaloobservé: j'ai retrouvé quelque Lima grand nombre d'en- et chrines; dans quelques endroits, par exempt, au Serraglio di Cason del Sol, j'ai retrouvé des brachiopodes liassiques parmi lesquels la Terebr Phyllipsi Daw.; je les maintenant dans ma maison de Possagno Atteignant i comme j'ai dit en haut, on retrouve les couches Harp Murme semble d'y avoir aussi retrouvé l'Ain, fallax, polyolchum, scissus, quelque cinquantaine de mètres, elle continue même au Nord selon la di- Croix de Valpore (ou de Casonetto), la chisonae, qui ont une épaisseur d'environ mètres i Il tartrieus Benbcke La roche fossilifère s'étend pour rection de Davièn, avec les mêmes Mais on n'y retrouve plus ces caractères lithologiques bien fossiles si conservés, mais seulement des moules pas délerminables haut, on voit appartre des dolomies grises, qui ont une épaisseur d'environs 40 mètres ou En montant en vantage J'y même da- retrouve quelques empreintes, et quelques moules de brachiopodes, dont quelques-uns pourraient être déterminés Du sommet du Mont Casonetto, montant sur celui du Mont Sot., y a des couches d'un calcaire silicieux, qui il dans certains endroits, se transforme en nue vraie poudingue silicieuse contenant une grande quantité d' éponges et de polypiers avec quelques échinides et quelques bélémnites Cette formation acquiert un grand développement et une étendue de plusieurs milles Au dessus d'elle gissent des calcaires rouge-foncé, bleu de ciel, quelquefois verts, chargés de silex, souvent schide fossiles Ce niveau correspond au kimmeringien et aux couches inférieures du rouge ammonitiphère, qui dépourvus steux, dans la Suisse et dans l'Allemagne sont riches de faunes très-particulières Au-dessus de toute la série des roches, que nous avons passées en revue, repose le Tithonique, formant le sommet (i du mont Sol Il est constitué de calcaires rouges jaunâtres, qui sont rongés par le temps, et c'est pour ỗ, qu'ils sont appelộs Se dois observer que les couches tithoniques, en s'approchant des provinces de Vicence et de Vérone, Pile dei Formaggi — c'est dire vers Au marbres Ouest, atteignent une épaisseur bien plus grande, devenant plus riches en fossiles et fournissant de beaux I on reste la même minces contraire, en s'approchant de la province de Udine, elles deviennent plus lement qu'à Cansiglio pauvres en et plus en partie crétacés, en friables, fossiles; tel- manquent du car les caractères typiques du tithonique y les reconntre; un ensemble de calcaires blancs, choisir parmi embarassé physionomie de est très-difficile il partit? tout et jurassiques, avec » La méthode adoptée par moi dans cet ouvrage est la même que j'ai suivie dans celui sur le « Juralias di Segan e Valpore» et dans celui sur les fossiles de Ghelpa; je n'ai pas ainsi besoin de l'expliquer, ni d'énumérer les raisons, qui m'ont persuadé l'adopter, renvoyant le lecteur aux préfaces de ces ouvrages Mais je ne puis pas m'abstenir de rappeler de nouveau son attention sur la disposition des figures dans les planches, qui me semble la plus naturelle, la plus avantageuse Elles avec des numéros progressifs Les figures sont disposées généralement en lignes droites horizontales qui représentent le , , même individu ou bien dessinées tout près de front, duns que les flanc — Les Dans espèce, sont liées par un ils trait d'union Celles, qui brachiopodes sont dessinés de quatre côtés: de deux premières figures les deux secondes dit j'ai même la ils ma mémoire valve umbonale, de la la espèces affines valve sont disposés verticalement (c'est dire avec l'axe de sont disposés horizontalement avec propos de cela dans représentent des valve umbonale toujours en haut Je la la me sont , criptumbonale, de coquille vertical), rapporte tout ce sur les fossiles de Ghelpa mes autres ouvrages, que je donne la dénomination de valve grande valve (c'est dire la valve trouée =forata), et de criptumbonale la petite valve (c'est dire la et que, comme les mots « convexe et concave » sont employés en double sens, c'est dire pour les surfaces valve imperl'orala aussi bien que pour les lignes (etc.) qui gissent tout le long d'un même plan, j'ai employé dans ce dernier cas les mots «synclinal» (= concave) et « anticlynal » (= convexe), dont le sens est bien connu en stratigraphie Il me semble superflu de rappeler le sens du mot «axial» (= longitudinal dans les descriptions des gastéropodes), car il a été accepté par la plupart des malacologistes, mais je veux rappeler les mots «selles» et «affaissements» que j'ai adopté souvent pour les grandes côtes et leurs interstices dans certaines rhynchonelles et même dans certaines térébratules Pour que cet ouvrage monographique soit plus complet que possible, je n'ai négligé pas même les espèces douteuses et Je veux aussi avertir tous ceux qui ne connaissent pas umbonale la — dont je ne possédais qu'un nombre limité d'exemplaires ou qui n'étaient pas dans un bon état de conservation Leur rareté, l'intérêt immense de conntre toutes les formes qui composent celte faune intérêt dont jai parlé dans mon travail sur les fos- m'ont persuadé les passer en revue et en donner les ligures relatives raisons pour les C'est exposées dans la préface de la I Livraison des Annales de geol et pal que j'ai pris toujours le genre Terebratula «sensu lato» De sous genres nouveaux j'en proposé trois: Apilas (pour un céphalopode du gen Pirper pour un gasléropode Bositra pour un lamellibranelie phylloeeras siles horizon de Ghelpa mière le gauche de Aussi bien que dans mes autres ouvrages sur celui qui regarde' il y a le l'alpinien, j'ai composé un grand tableau catalogue de toutes catalogue des espèces analogues déjà connues, dans celle de droit nues, ou bien des espèces analogues logues j'ai parlé dans la préface de — L'utilité la bule conchiglie mediterranee viventi e de ces tableaux Bulletin Malac il y a l'horizon, l'étage et où j'ai la la colonne moyenne localité la pre- il y a des espèces déjà con- Four ce qui regarde l'étude des espèces ana- S llilarion, et bien Etal.), divisé en trois colonnes: dans espèces de Valpore, dans évidente est Monographie de l'éocène de fossili » les démontré plus dans celui de le mes « Studi su ta- grand avantage qu'elle produit TABLEAU COMPARATIF DE TOUTES LES ESPÈCES DE LA FAUNE DE VALPORE (MONT GRAPPA) CATALOGUE DES ESPECES HORIZON DES ESPÈCES DÉJÀ CONNUES ET DES ESPÈCES ANALOGUES ESPECES ANALOGUES DE VALPORE Young Bird eola Emarginula Lilli i Lilli Hauer elmagum Ammonites isurpus » Dumortieri Thioll Idem opalinus Difali, zone Harp amelus De Greg sp Pecten enughus agortus » Davidsoni Quenst Obérer Lias acantopsis D'Orb zone Am opalinus imbegum (Apilas)gempuin » pinellum posalpinum » Mut crassiusculum Harpoceras Yalporense Lytoceras rubescens Lima Grappensis, » vortieosus Dum zone » » » » » Am opalinus blanduinDeGreg Idem GuiscardiDeGreg, Idem, zone posalpinum De Greg crassiusculum sla- [Phylloceras?) tircum Am bifrons Sous-horiz Ghelpin De Greg misumDeGreg Stephanoceras » igul- galatea D'Orb zone Am bifrons Idem Pholadornya protalpina mut epira mut pilla Corbula? chilea Idem (Bositra) » » enca » » ornati Quenst mut plcnta Terebratula aglum piglum mut Rossi Can grappincola grappensis Jura Braun B zone Am bifrons tolutarius Dum costula Reineck aalensis costula seganensis » eleum ( (aalensis in Quenst » pilpum chirchum imilum » ianum » » Aptycus " ililpus » pilonus » amistus ' a ma » » » andreida » » gramilla mirzega Am bifrons zone Am bifrons » schilizka » sciaqua » opalinus » capirta sgira » langaza » ima » u ta zelina » » zone Am bifrons Segan Sous-horiz Ghelpin Segan fraulina var pinella » Sous-horiz Ghelpin gufa » mut gerla » chimisgaDeGreg Sous-horiz Ghelpin finga Cadonensis Desl fraulina De Greg var stapa mut etiva mut opa inidus Pitonellus? élus clarella ( curvieoncha ( Aspasia aucune Horiz a curvieoncha » a Aspasia Sous-horiz Ghelpin n'ai écrit Lorsque ce sont des formes nouvelles, je Segan mut emata De Greg Sous-horiz Ghelpin birilla Segan Sous-horiz Ghelpin ! nepos Can Idem Segan Segan Segan Segan Stylifer (Pirper) caplus (1) » subgufa Littorina? bilba Trochus » Murchisonae Segan, M Erice biconfra Diseoelix biens » astus Pleurotomaria Lias zone z Jura Braun B Lias zone - zone subplanatus Opp (bicarinatusZieten (opalinus Eseri Oppel ilum opalinus Young "Bird » praevenusta var biza obtusus Quenst Lythensis » » Idem Quenst » lipera » Bird ( » » var sipa vacutus Quenst (Escheri Opp perispum » zone Am bifrons Idem S Vigilio horizon » Jexaralus Young normalisDeGreg Lossii » /lympharuinDum Idem ovina De Greg Leps » Horiz.à Harp bifrons Sous-horiz Ghelpin Harpoceras Murchisonae Sow Placunopsis perplexus mut pimpus pimilta eutebum Horiz Ter Aspasia De permitinus Greg centra » Perisphinctes annula- » Gemm Posidonomya liasina var blaina Lueina verzita manuin » bicum » astum tus Sow var perplomus mut clpa » blimba Sous-horiz Ghelpin Dum Amm lampo var ebitellus Sous-horiz Ghelpin slamisuniDeGrcg Idem Cale, cristal Bello- egius » Phylloceras crocense » Sous-horiz Ghelpin dndisus De Greg (Bellampensis Gemin Di Blas ( bifrons ' HORIZON DES ESPÈCES DÉJÀ CONNUES ET DES ESPÈCES ANALOGUES pipilla Nerinea sp Nerinea n Idem Idem Hauer Turlo nautilinus De Greg zone Harp bifrons Harpoceras Valporin» ESPECES ANALOGUES DE VALPORE Rotella ginecula astacoides Nautilus CATALOGUE DES ESPECES initiale d'auteur, n'ayant pas assez de place ANNALES DE GÉOLOGIE ET DE PALÉONTOLOGIE CATALOGUE DES ESPECES ESPECES ANALOGIES DE VALPORE Terebratula bengilla » exala RhynchoneUa Can Horizon Ghelpin » iza bista » birita Segan Oppel var palmata Gemm !IIaas Corradii Par » plisa » educa mut sdila Capollini Par Temigrappa » S Cassiano flabcllum Meneghini in zone Ter Aspasia Segan vigara De Greg Papigno Lias S Cassiano in Zitteli Gemm pectiniformisCan Segan Segan Horizon Ter A- spasia lerda lipta » ghilta grala » zipta » melpasis intergalla DeGreg iGreppini var pal- mata Opp » aspa » malma ci a glota belemnitica Ouenst Haas cl'r De Greg S Cassiano » colbosa » mirga » laras Sey-an ziclema glota De Greg subcostellata Gemm lava zerdica zippa mut ersa » Par.e Can non Leps colbosa De Gréa CasaleetBellolampo | pusilla Gemm Idem zone a Ter Aspasia larla Pentacrinus ebletus Cidaris sp Segan » » Vigilii stipisa » tizila » Menegh mut brina s Cassiano Sous-lioriz.Ghelpin Mattioloi Haas Segan zone Rh Aspasia Goimn S Cassiano Orsinii mut ispa mut ledda mut prapa S Cassiano belemniticaQuenstedt Haas ripa ta Segan Rliynconella sp Haas » » in Greppini / moza Theresiae Par « Gemm briseis Sesran mut » » mut » trippa De appellativa mut plipa •> RhynchoneUa mut elma mut domina » DE VALPORE farciens mut clarpa mut incita » HORIZON DES ESPÈCES DÉJÀ ESPECES ANALOGUES CONNUES ET DES ESPÈCES ANALOGUES CATALOGUE DES ESPECES Haas Oreg » HORIZON DES ESPÈCES DÉJÀ CONNUES ET DES ESPÈCES ANALOGUES Sous-horiz.Ghelpin PL II -û ;y < a h a ' ,> - \ v PS l Z.y Visjonti ! S ! G v G C Perna dis PL m /; i& 16 y/ m w^< 21 23 Lit Visconh C Perna dis PL.4c s Ê> b * tf fc> 6s5^ ( v ~ * 5-' //- // A> '/Mil' r ự -fc> ô> O **»- A 44 *3 •r 49 I V o J : V.siont/ *â €L £> i V 4-^ ' i £c, Ù 52 S, -c53 A- K Per/jo, mi à- PL ^ O & C i *• i L p * C i ^k- éi ! éê ! é> M Wt * m> Lit Visoont, -# m >' H ss ^H > H -*J"TJ lbA *~/**ỵ 35 Su / jfE £ttỵ Z& *£3 ftgcsF tss! ~.^*fc.jLc»3 * - .Ttil» - m jfe H *ttỵ'' &lljuB 1„ jrl'Tl?5 >ocqs»sgk ffffiag ... — Annales de Géologie et de Paléontologie •'* ANNALES DE GÉOLOGIE ET DE PALÉONTOLOGIE 18 — Fig 29 Ter praevenusta De Greg Le même exempl vu de quatre et gross., p 12 Greg Fig 31 De mut gerla De. .. posalpinnm De Greg (Mut crassittsculum De Greg.) Monographie des fossiles de 1' horizon Ghelpin De Greg Gregorio (De vus de deux côtés individus deux représentent exemplaires comme des nos jeunes... ('vident entre la mutation aglum et fuscopse partie du dernier tour est ornée de côtes H ianum De Greg pi 22) Très-élégante coquille lisse dont la dernière de f et de rides 19 20 ges, — — De Greg
- Xem thêm -

Xem thêm: Annales de géologie et de paléontologie, Gregorio 1886-1890 V02, Annales de géologie et de paléontologie, Gregorio 1886-1890 V02

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay