Geology (Travels, explorations) 56

53 8 0
  • Loading ...
1/53 trang

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 23/11/2018, 23:37

TVriiS SI-FAN A CAN-TCIIOU-TSK (ÏUN-XAN) XXII DE TA—LY A SAIGON RETOUR A T N G - T C I I U E N MISSION D E LONG-Kl — TCIIONG-KINFOU — S1U-TCHEOU FOU — IIAN-KEOU — — MORT DU COMMANDANT NOUS NOUS EMBARQUONS SUR SIIANG-IIAI — D E LAGRÉE LE FLEUVE BLEU L.V — SAIGON L'insuccès de notre voyage Ta-ly avait compromis la situation du père Leguilcher, qui ne pouvait plus sans danger rester dans le pays Neuf individus, dont quatre Franỗais, avaient paru assez dangereux pour porter ombrage au sultan, assez redoutables pour qu'il n'osât s'en débarrasser par la force; mais, eux partis, le missionnaire qui leur avait servi de guide et d'interprète restait sans défense devant une vengeance qui ne perdrait rien pour être différée Le père Leguilcher le comprit et, malgré le serrement de cœur qu'il éprouvait quitter sa chrétienté, il consentit nous suivre jusqu'à Siu-tcheou fou, ville où nous avait donné rendez-vous le Commandant de Lagréc et dans le voisinage de laquelle résidait le vicaire apostolique du Yun-nan Nous partỵmes ensemble le mars Malgré le secret gardé sur ce départ, les familles chrétiennes les plus voisines le devinèrent et s'en émurent Le père leurfitses adieux en des paroles touchantes quifirentcouler bien des larmes Quelques amisfidèlesl'accompagnèrent dans la rude montée qu'il faut gravir en quittant sa demeure ; quand ils durent renoncer le suivre, ils s'assirent sur les rochers et le bruit de leurs sanglots parvint longtemps jusqu'à nous Le 15 mars, après une marche rapide et sans incidents graves, nous nous retrouvions sur le territoire des Impériaux E n passant devant la douane de Nioung-poung-lse le père Leguilcher fut reconnu et signalé par un soldat ; domicilié dans le pays depuis longues annộes et n'ộtant pas commerỗant, il n'avait pas le droit de quitter sans autorisation Je territoire mahométan Heureusement, nos Annamites étaient portée du père et le Irai- i e m e n t qu'ils firent subir a u délateur dissuada ses c a m a r a d e s d e s'opposer notre p a s sage : ils se bornèrent n o u s saluer r e s p e c t u e u s e m e n t L e l e n d e m a i n , n o u s quittâmes la route q u e n o u s avions suivie p o u r venir d e M a e h a n g et n o u s n o u s d i r i g e â m e s directement vers H o n g - p o u - s o C e n e fut pas sans expédier u n courrier a u père L u p o u r le prévenir d e l'arrivée d u p è r e L e g u i l c h e r et lui d o n n e r r e n d e z - v o u s d a n s ce dernier village N o u s a r r i v â m e s d e b o n n e h e u r e T c h a n g - s i n , petit m a r c h é o ù régnait u n e a n i m a t i o n extraordinaire N o u s y r e ỗ û m e s le m e i l l e u r accueil et les autorités n o u s félicitèrent d'être r e v e n u s sains et saufs d e T a - l y FEMMES SAUVAGES A TCHANG-SIN T c h a n g - s i n est situé l'ouest et près d e la ligne d e fte d e la g r a n d e c h a î n e qui part d u centre d u Y u n - n a n p o u r venir m o u r i r a u confluent d u K i n - c h a k i a n g et d u P e - c h o u y kiang U n e sorte d e foire se tenait d a n s le village et y groupait tous les m o n t a g n a r d s des environs O n aurait p u c o m p o s e r d e leurs types la g a m m e h u m a i n e la plus variée et la plus étrange, depuis l'escamoteur chinois, l'œil intelligent et la désinvolture agile, qui retenait autour d e lui par ses lazzis et ses b o n s tours, u n cercle n o m b r e u x d e spectateurs jusqu'aux vieilles f e m m e s sauvages, c o u r o n n é e s d e feuillage et a b r e u v é e s d'eau-de-vie d e vin, qui étaient v e n u e s v e n d r e leurs étoffes d e c h a n v r e a u m a r c h é N o u s e û m e s , le jour suivant, le m ê m e spectacle Can-tchou-f se, village placé sur le versant o p p o s é d e la chne, une hauteur de 2,500 mètres Des femmes Si-fan avec leur béret original, chne d'argent et gland sur le côté, faisaient assez bonne figure côté des Chinois et des Min-kia de la localité A partir de Can-tchou-tse, on descend dans une vallée basse, chaude et bien cultivée où s'élève la ville de Sen-o-kay C'est que résidait le chef du pays de Chelou-li, n o m que l'on donne la région dont Ta-yao hien est le centre, et dont dépendent les salines de Pe-yen-tsin Che-lou-li veut dire a les seize familles » ou « les seize tribus » et fait allusion l'organisation particulière de la contrée A u moment de la révolte des Mahométans, le chef indigène de Ta-yao, n o m m é Pen-tse-yang, fit assembler les principaux du pays, les excita la résistance, leva des milices et combattit pied pied contre UN ESCAMOTEUR CHINOIS A TCIIANG-SIN l'invasion Débordé par le nombre, il dut céder deux fois l'orage, et se réfugier dans le Se-tchouen ; mais il revint la charge avec une énergie persistante, réoccupa Ta-yao, Pe-yen-tsin, Yuen-ma et Tou-ouen-sieou Le sultan de Ta-ly dut composer avec ce faible adversaire U n e sorte de trêve tacite fut consentie, les Che-lou-li furent respectés par les soldats mahométans et Pen-tse-yang ne mit aucun obstacle la circulation c o m m e r ciale entre Ta-ly et le Se-tchouen Grâce l'énergie d'un h o m m e , la vallée du Pe-ma ho se trouvait ainsi préservée depuis plusieurs années des dévastations et des pillages qui ruinaient les pays voisins et Sen-o-kay, que Pen-tse-yang avait choisi pour résidence et où il avait fait élever une citadelle, présentait lors de notre passage la physionomie la plus vivante et la plus prospère U n théâtre s'y tenait en plein vent et attirait la foule Dès notre installation d a n s la principale p a g o d e , P e n - t s e - y a n g vint m e r e n d r e visite N o t r e v o y a g e Ta-ly avait d o n n é u n e haute idée d e notre c o u r a g e ; n o s passe-ports d e P é - k i n semblaient t é m o i g n e r d'une g r a n d e situation officielle Fiers d e s succès qu'ils avaient obtenus, q u o i q u e c o m p l è t e m e n t a b a n d o n n é s p a r le p o u v o i r central, les notables d e la contrée sentaient qu'ils avaient bien mérité d e l ' e m p e r e u r ; ilssefigurèrentque « les g r a n d s h o m m e s franỗais » étaient d e ses a m i s et ils m ' a d r e s s è r e n t u n e pétition p o u r m e d e m a n der d e faire obtenir P e n - t s e - y a n g les r é c o m p e n s e s qu'il avait si bien m é r i t é e s L e s chrétiens d e la localité vinrent é g a l e m e n t r é c l a m e r m a protection : o n voulait les forcer d o n n e r d e l'argent p o u r l'entretien d e s p a g o d e s et d u théâtre d e la localité Je n'eus pas d e peine les faire e x e m p t e r d e toute contribution ayant u n tel objet P e n - t s e - y a n g m e supplia d e rester q u e l q u e t e m p s S e n - o - k a y p o u r m ' a s s u r e r p a r m o i - m ê m e d e l'état florissant et d e la b o n n e administration d e la contrée, et il m e remit s o n tour d e s d e m a n d e s d e r é c o m p e n s e p o u r les chefs placés sous ses ordres M a l g r é ses instances, n o u s repartỵmes d e S e n - o - k a y le l e n d e m a i n , a u bruit d e n o m b r e u s e s salves d e m o u s q u e t e r i e D u haut des h a u t e u r s auxquelles est adossée la ville, n o u s d é c o u v r ỵ m e s d e n o u v e a u la vallée d u fleuve B l e u ; d e n o m b r e u s e s rizières d e s c e n d e n t e n gradins p r o g r e s s i v e m e n t élargis j u s q u e sur les b o r d s d e l'eau N o u s p a s s â m e s le fleuve clans u n b a c et n o u s arriv â m e s le jour m ê m e H o n g - p o u - s o U n g r a n d m o u v e m e n t d e troupes se faisait r e m a r q u e r sur la route L e s R o u g e s , n o u s dit-on, reprenaient partout l'offensive ; ils avaient r e m p o r t é q u e l q u e s succès d a n s le centre d e la province ; la ville d e T c h o u - h i o n g avait été reprise p a r e u x L e u r s victoires étaient d u e s , ajoutàit-on, la p r é s e n c e clans leurs r a n g s d e soixante-dix E u r o p é e n s bien a r m é s N o t r e arrivée d a n s le Y u n - n a n était, sans a u c u n doute, le seul f o n d e m e n t sérieux d e ce dernier bruit A H o n g - p o u - s o , n o u s r e t r o u v â m e s l'excellent P L u , qui n e craignit plus, devant le prestige dont n o u s revenions entourés, d e n o u s a v o u e r les m a u v a i s traitements q u e le tsong-ye d u village lui avait fait subir, et dont il m'avait dissimulé u n e partie, lors d e notre p r e m i e r passage G r â c e a u c o n c o u r s d u P L e g u i l c h e r , je p u s adresser u n e plainte détaillée a u m a n d a r i n d'ilouey-li tcheou Celui-ci m e p r o m i t d e faire b o n n e justice et il s'empressa d e faire afficher d a n s la ville l'édit r e n d u p a r l ' e m p e r e u r e n faveur d e la religion chrétienne M T h o r e l alla visiter le g i s e m e n t d e cuivre d e T s i n - c h o u y h o , exploité q u e l q u e distance a u n o r d d'Houey-li tcheou Cette m i n e est u n e d e celles q u i produisent la qualité particulière d e cuivre désignée sous le n o m d e pe long o u « cuivre b l a n c » J'ai déjà dit, je crois, qu'il y a Houey-li tcheou d e s fabriques d'ustensiles d e cuivre ; ils se v e n d e n t a u poids, raison d e d e u x francs environ le k i l o g r a m m e L a m a i n - d ' œ u v r e d o u b l e le prix d e la matière p r e m i è r e U n g r a n d n o m b r e de'soldats passaient H o u e y - l i t c h e o u v e n a n t d e T o n g - t c h o u e n : n o u s e s s a y â m e s d'en obtenir q u e l q u e s nouvelles sur la partie d e la C o m m i s s i o n q u e n o u s avions laissée d a n s cette dernière ville L e s r e n s e i g n e m e n t s q u e l'on n o u s d o n n a , confus et contradictoires, n o u s plongèrent d a n s la plus pénible incertitude D ' a p r è s les u n s , V o y d a n s l'appendice, la tin d u v o l u m e , le texte d e cette pièce curieuse M de Lagrée s'était déjà mis en route pour Siu-tcheou fou; d'après les autres, la date du mars, il était toujours malade Tong-tchouen Le 2b mars, on m'annonỗa sa mort : elle fut dộmentie le lendemain Je hâtai notre marche, et le 31 mars nous arrivâmes Mong-kou La fatale nouvelle parut se confirmer ; on m e dit m ô m e que le docteur Jouberl était parti de Tong-tchouen pour Siu-tcheou J'expédiai immédiatement deux courriers, l'un Tong-tchouen pour m'informer de la vérité, l'autre sur la roule de Siu-tcheou, pour rejoindre au besoin M Joubert et l'informer de m o n retour Je profitai de m o n passage Mong-kou pour essayer de reconntre le cours du Kin- EETOUR DANS I.A V A L L É E DU FLEUVE BLEU cha kiang en aval de ce point et pour m'assurer par moi-même des difficultés de navigation que l'on m'avait signalées Elles sont réelles E n franchissant le rapide appelé Chouanglong, qui est six milles environ de Mong-kou, m a barque se remplit demi et je pus constater que les vagues du fleuve atteignaient deux mètres de hauteur Ce rapide, ainsi que la presque totalité de ceux que l'on rencontre jusqu'à Siu-tcheou, provient de l'écroulement des falaises rocheuses qui encaissent le fleuve, sous l'action des torrents qui se forment pendant la saison des pluies Des sommes assez considérables étaient affectées jadis par le gouvernement chinois au déblaiement de ces rapides Le avril, le courrier que j'avais expédié Tong-tchouen revint Mong-kou por- teur d'une lettre d e M Joubert L e docteur m'informait q u e M d e L a g r é e avait s u c c o m b é le \ % m a r s , l'affection c h r o n i q u e d u foie dont il souffrait depuis l o n g t e m p s M Joubert lui avait fait élever u n petit m o n u m e n t d a n s u n jardin attenant u n e p a g o d e située e n d e h o r s et a u sud-est d e l'enceinte d e la ville M d e L a g r é e avait r e ỗ u les derniốres informations q u e je lui avais transmises d e H o n g - p o u - s o , a u m o m e n t d e m e diriger sur T a - l y et il avait chargé le docteur d e m'écrire qu'il approuvait m a décision Cette lettre n e m'était j a m a i s parvenue Je partis le avril a u m a t i n avec le P L e g u i l c h e r et j'arrivai le soir m ê m e T o n g Ichouen ; le reste d e l'expédition n o u s rejoignit le l e n d e m a i n N o u s n o u s retrouvions encore u n e fois tous réunis ; m a i s il y avait, hélas ! u n cercueil a u milieu d e n o u s Si la m o r t d ' u n chef j u s t e m e n t respecté c a u s e toujours u n e d o u l o u r e u s e i m p r e s s i o n , c o m m e n t peindre les regrets q u e l'on é p r o u v e lorsque ce c h e f a partagé a v e c v o u s d e u x a n n é e s d e d a n g e r s et d e souffrances, allégeant p o u r v o u s les u n e s , bravant avant v o u s les autres, et q u e , d a n s cette intimité d e c h a q u e h e u r e , a u respect qu'il inspirait est v e n u s'ajouter u n sentiment plus affectueux! S u c c o m b e r après tant d e difficultés vaincues, q u a n d le but était atteint, q u ' a u x privations et a u x luttes passées, allaient s u c c é d e r les jouissances et les t r i o m p h e s d u retour, n o u s semblait u n e injuste et cruelle décision d u sort N o u s n e pouvions s o n g e r sans u n profond sentiment d ' a m e r t u m e c o m b i e n ce deuil était irréparable, quel point il compromettait les plus féconds et les plus glorieux résultats d e l'œuvre c o m m u n e N o u s sentions v i v e m e n t c o m b i e n les hautes qualités m o r a l e s et intellectuelles d u c o m m a n d a n t d e L a g r é e allaient n o u s faire défaut C h e z les h o m m e s d e ^escorte, le sentim e n t d e la perte i m m e n s e q u e n o u s v e n i o n s d e faire n'était ni m o i n s vif ni m o i n s u n a n i m e N u l n'avait p u apprécier m i e u x q u ' e u x ce qu'il y avait e u d'entrain et d e gaieté clans le c o u r a g e d e leur chef, d'énergie d a n s sa volonté, d e b o n t é et d e d o u c e u r clans s o n caractère Ils se rappelaient avec quel patient d é v o u e m e n t M d e L a g r é e avait travaillé p e n dant tout le v o y a g e subvenir leurs besoins et d i m i n u e r leurs fatigues A u s s i d è s q u e je t é m o i g n a i l'intention d'emporter avec n o u s le corps d e leur a n c i e n chef, ils s'offrirent, m a l g r é leur insuffisance évidente, le porter e u x - m ê m e s L a situation précaire d u pays, l'absence d e tout missionnaire o u d e tout chrétien p o u vant veiller l'entretien d u t o m b e a u o u le protéger contre u n e profanation, m e faisaient craindre e n effet qu'au bout d e q u e l q u e s a n n é e s il n ' e n restât plus d e vestiges T o n g tchouen pouvait t o m b e r a u pouvoir d e s M a h o m é t a n s et ce c h a n g e m e n t d e d o m i n a t i o n n o u s enlever la faible garantie q u e n o u s offrait le b o n vouloir d e s autorités chinoises Je n e voulus p a s courir les c h a n c e s d'une violation d e sépulture, fâcheuse p o u r le pavillon, d o u l o u r e u s e p o u r u n e si chère m é m o i r e Je résolus d ' e x h u m e r le corps et d e le faire p o r ter Siu-tcheou fou C e trajet devait être e x c e s s i v e m e n t difficile et pénible e n raison d u poids é n o r m e d e s cercueils chinois, d e l'état d e s routes et d e la configuration m o n t a g n e u s e de la contrée A partir d e Siu-tcheou fou a u contraire, le transport d u cercueil j u s q u e sur u n e terre franỗaise, n'offrait plus a u c u n obstacle, p u i s q u e le v o y a g e pouvait se faire entiè1 Celte p a g o d e appartient a la corporation des m i n e u r s S o n n o m chinois est K o n g o u a n m i a o S10KUB1EKT I FUNÈBRE DE M, DR LAGIÏÉE, A TONG-TCHOUEN 67 r e m e n t p a r e a u Il m e s e m b l a q u e la colonie d e C o c h i n c h i n e serait h e u r e u s e d e d o n n e r u n asile la dépouille d e celui qui venait d e lui ouvrir u n e voie nouvelle et féconde ; qu'elle voudrait consacrer le souvenir d e tant d e travaux si a r d e m m e n t poursuivis, d e tant d e souffrances si n o b l e m e n t supportées L e Y a n g ta-jen avait quitté T o n g - t c h o u e n depuis q u e l q u e s jours p o u r p r e n d r e le coinm a n d e m e n t d e ses troupes Il avait t é m o i g n é jusqu'au dernier m o m e n t M d e L a g r é e la déférence la plus s y m p a t h i q u e et il avait facilité, p a r tous les m o y e n s e n s o n pouvoir, la lourde et pénible tâche qu'avait e u remplir M Joubert après le décès d u chef d e l'expédition J'envoyai a u Y a n g ta-jen u n e petite carabine L e f a u c h e u x qui n e m'avait pas quitté p e n d a n t tout le v o y a g e et qu'il avait fort a d m i r é e lors d e notre p r e m i è r e entrevue et je lui e x p r i m a i p a r lettre notre p r o f o n d e reconnaissance K o n g ta-lao-ye, qui le remplaỗait T o n g - t c h o u e n , m ' a i d a conclure u n m a r c h é p o u r le transport d u cercueil d e M d e L a g r é e Siu-tcheou fou C e transport devait être fait d a n s u n délai m a x i m u m d e trente jours et m o y e n n a n t u n e s o m m e d e 120 taels, payable l'arrivée L e avril la petite expédition assista e n a r m e s l'exhumation d u corps d e s o n chef; le t o m b e a u élevé p a r les soins d e M Joubert fut transformé e n c é n o t a p h e et u n e inscription e n franỗais m e n t i o n n a le triste é v é n e m e n t dont ce m o n u m e n t devait conserver le souvenir L e avril, n o u s quittâmes T o n g - t c h o u e n p o u r effectuer définitivement noire retour N o u s étions tous bout d e forces; la santé d e notre escorte surtout était p r o f o n d é m e n t atteinte; s u r les quatorze p e r s o n n e s qui c o m p o s a i e n t ce m o m e n t l'expédition, il y e n avait souvent la moitié m a l a d e d e la fièvre Je d u s faire voyager quelquefois les A n n a m i t e s e n chaises porteurs p o u r n e p a s être obligé d e ralentir notre m a r c h e L e s pluies arrivaient : il fallait n o u s hâter d e sortir d e la région m o n t a g n e u s e o ù n o u s n o u s trouvions L a population d e la ville et delà plaine f o r m e u n e race part qui se distingue des Chinois p r o p r e m e n t dits p a r sa coiffure et sa prononciation O n a v u d a n s le chapitre relatif l'histoire d u Y u n - n a n , q u e les T o n g - t c h o u e n j'en avaient conservé l o n g t e m p s leur indép e n d a n c e L e s environs d e T o n g - t c h o u e n sont habités p a r d e s Y-kia L a route q u e n o u s suivions traverse u n plateau d ' u n aspect m o i n s désolé q u e la contrée qui sépare Y u n - n a n d e T o n g - t c h o u e n et q u e ravinent q u e l q u e s vallées pierreuses et p e u profondes N o u s f ỵ m e s la rencontre d ' u n e caravane d e négociants d u Kiang-si Ils viennent c h e r c h e r d a n s le s u d d u Y u n - n a n u n sel d e p l o m b naturel dont le n o m chinois est ouan-oua, et qui est e m p l o y é d a n s la fabrication d e la porcelaine L e s g e n s d u Kiang-si sont les plus v o y a g e u r s d e la C h i n e , et la plupart d e s g r a n d e s hôtelleries q u e l'on rencontre d a n s les villes o u sur les routes sont tenues par e u x L e avril, n o u s traversâmes, Kiang-ti, le N g i e o u - n a n , rivière a u x e a u x profondes cl rapides, q u i se jette d a n s le K i n - c h a k i a n g d o u z e lieues d e et qui draine toute la partie d u plateau d u Y u n - n a n c o m p r i s e entre Siun-tien et Ouei-ning U n b a c est installé K i a n g ti sur u n câble jeté entre les d e u x rives N o u s e n t r â m e s le s u r l e n d e m a i n d a n s la g r a n d e plaine d e T c h a o - t o n g , après avoir v u M a - t s a o - c o u des g i s e m e n t s d e tourbe et d'anthracite V o y p o u r la suite d u récit la carte itinéraire n° 10, Atlas, ™ partie, pl XIII Cette plaine est très-bien cultivée ; le pavot y o c c u p e u n e large place ; m a i s les petits ruisseaux qui la traversent n e fournissent pas toujours u n e quantité d'eau suffisante p o u r les besoins d e l'agriculture L e 11 avril, n o u s fỵmes notre entrée T c h a o - t o n g , chef-lieu d u d é p a r t e m e n t et résid e n c e ordinaire d u tao o u s o u s - g o u v e r n e u r d e celte partie d e la province C e h a u t fonctionnaire était absent; u n deuil récent lui imposait l'obligation d e cesser p e n d a n t q u e l q u e t e m p s ses fonctions publiques; le fou et le hien n o u s reỗurent sa place avec b e a u c o u p d e cordialité 11 y a T c h a o - t o n g u n e petite chrétienté dirigée p a r u n prêtre i n d i g è n e ; n o u s l o g e â m e s d a n s s o n presbytère L e soir m ê m e d e notre arrivộe, je reỗus d e T o n g t c h o u e n u n e lettre d a n s laquelle le Y a n g ta-jen m e remerciait d e la faỗon la plus c o u r toise d e la carabine q u e je lui avais e n v o y é e et m e priait d'accepter e n é c h a n g e u n d e ses c h e v a u x favoris L ' a n i m a l avait été conduit la m a i n d e T o n g - t c h o u e n T c h a o - t o n g et arrivait e n m ê m e t e m p s q u e la lettre d e son mtre T c h a o - t o n g est u n e ville fortifiée dont l'enceinte rectangulaire a e n v i r o n trois kilomètres d e tour C'est u n e des rares villes d u Y u n - n a n qui n'ont j a m a i s été o c c u p é e s p a r les M a h o m é t a n s D e s faubourgs très-considérables p r o l o n g e n t la ville a u n o r d , l'est et l'ouest U n petit étang très-poissonneux se trouve d a n s le sud-ouest T c h a o - t o n g est u n e des étapes les plus importantes d u c o m m e r c e qui se fait entre la C h i n e et le Y u n - n a n D ' é n o r m e s convois d e coton brui, d e c o t o n n a d e s anglaises o u indigènes, d e sel v e n u clu S e - t c h o u e n s'y croisent avec les m é t a u x , l'étain et le zinc surtout, q u e fournissent les environs d e T o n g - t c h o u e n , les matières médicinales q u e l'on tire d e l'ouest d u Y u n - n a n et d u n o r d d u Tibet et les nids d e l'insecte ifoccusSinensis) qui d o n n e la cire pe-la O n sait q u e cet insecte est élevé sur u n e espèce d e troène qui croit d a n s les parties m o n t a g n e u s e s d u Y u n - n a n et d u S e - t c h o u e n , puis transporté sur d'autres arbres favorables la production d e la cire et situés d a n s des régions plus c h a u d e s C e s nids doivent faire le v o y a g e avec la plus g r a n d e rapidité, p o u r q u e les insectes f r a ỵ c h e m e n t éclos n e m e u r e n t point avant d'arriver leur n o u v e a u domicile ; ils sont placés d a n s d e g r a n d s paniers divisés e n plusieurs c o m partiments et c e u x qui les portent font souvent trente o u q u a r a n t e lieues a u pas d e course p o u r n e pas perdre le fruit d e leurs peines Il y a, d a n s les environs d e T c h a o - t o n g , u n e tribu particulière des Miao-lse, q u e l'on n o m m e Houan-miao N o u s partỵmes d e T c h a o - t o n g le avril A p e u d e dislance d e l ville, u n vallon étroit et sinueux se creuse d a n s la plaine et s'enfonce p r o g r e s s i v e m e n t entre d e u x murailles calcaires U n ruisseau sort d e terre et s ' a u g m e n t e c h a q u e p a s d e l'apport des cascades qui s'échappent des grottes voisines A c h a q u e c o u d e d e la vallée s'élève u n village C e pays a été s u c c e s s i v e m e n t ravagé parles Miao-tse, les M a n - t s e , les M a h o m é t a n s , l e s T c h a n g m a o et les Ho-liou C e s d e u x derniers n o m s s'appliquent a u x b a n d e s d e pillards et d e g e n s sans a v e u , débris d e l'insurrection des Tai-ping, qui, après avoir dévasté les u n e s le S e tchouen, les autres le K o u a n g - s i , ont été rejetées d a n s le Y u n - n a n T o u s les villages q u e n o u s rencontrons ont les a p p a r e n c e s les plus navrantes d e pauvreté et d e désolation C e u x qui s'échelonnent sur les hauteurs sont tous fortifiés T o u t c o u p le ruisseau dont n o u s suivions les bords disparut ; le vallon prit fin, l'horizon s'élargit : six cents m è t r e s a u - d e s s o u s d e n o u s s'ouvrait u n e vallée large et boisée; o n y parvenait p a r d e s r a m p e s e n zigzag, d ' u n e pente excessivement rapide, creusées d a n s les flancs r o c h e u x d u plateau l'extrémité d u q u e l n o u s étions arrivés A u bas d e cette b r u s q u e descente, u n torrent s'échappait e n bouillonnant d ' u n e grotte p r o f o n d e et allait rejoindre p e u d e distance u n e g r a n d e rivière qui venait d e l'ouest N o u s quittions le plateau d u Y u n - n a n p o u r entrer d a n s les basses et c h a u d e s régions d e la vallée d u fleuve Bleu T a - k o u a n hien, o ù n o u s arrivâmes le soir m ê m e , est u n e petite ville pittoresquement située sur le flanc droit des hauteurs qui bordent la rivière q u e n o u s venions d e rejoindre, rivière laquelle elle a d o n n é s o n n o m L e s m a i s o n s s'étagent e n amphithéâtre a u - d e s s u s et a u - d e s s o u s d e la l o n g u e r u e q u i f o r m e l'artère principale et o ù r è g n e u n e animation excessive L a p a g o d e d a n s laquelle o n n o u s logea est construite d a n s la partie haute d e la ville ; d u s o m m e t d u g r a n d escalier qui conduit a u sanctuaire, o n d é c o u v r e u n p a n o r a m a fort étendu U n repas tout p r é p a r é n o u s y attendait et le m a n d a r i n d u lieu vint le l e n d e m a i n n o u s rendre u n e visite e n g r a n d appareil C e fonctionnaire, q u o i q u e d e l'ordre civil, porte le c h a p e a u militaire e n t é m o i g n a g e d e la valeur qu'il a déployée contre les Ho-liou T a - k o u a n a été o c c u p é p a r les M a h o m é t a n s e n A p r è s leur expulsion, les débris d e leurs b a n d e s se sont joints a u x Lolos d e s m o n t a g n e s et se sont fortifiés O - c h e - o u a , localité située u n e dizaine d e lieues d a n s le sud-ouest D e l, ils ravagent et r a n ỗ o n n e n t le p a y s e n v i r o n n a n t D e s m e s u r e s énergiques s e m b l e n t être prises p o u r constituer u n e force militaire capable d e r é p r i m e r ces brigandages : les têtes n o m b r e u s e s q u e n o u s a v o n s v u e s e x p o s é e s sur notre route l'extrémité d'un b a m b o u , sont, n o u s dit-on, celles d e s déserteurs o u d e s réfractaires d e l'armée chinoise, d a n s les r a n g s d e laquelle o n essaye d e rétablir la discipline N o u s n o u s r e m ỵ m e s e n route le avril ; q u e l q u e distance a u n o r d d e T a - k o u a n , visà-vis d u village d e K o u a n g - h o - k i la route franchit la rivière sur u n pont s u s p e n d u C'était le p r e m i e r o u v r a g e d e ce g e n r e q u e n o u s rencontrions e n C h i n e : des chnes d e fer d e forte d i m e n s i o n sont encastrées d a n s les culées et roidies entre des piliers placés d e m a n i è r e se c o r r e s p o n d r e d e s d e u x côtés d e la rivière; des étriers e n fer y rattachent le tablier G r â c e a u p e u d'élévation d e s points d'appui, ces ponts présentent u n e c o u r b u r e inverse cle celle des ponts s u s p e n d u s e u r o p é e n s et leurs oscillations sont considérables; m a i s leur solidité, q u i d é p e n d surtout d u b o n établissement des culées, est e n général très-satisfaisante D e s Miao-lse habitent les hauteurs qui d o m i n e n t d e tous côtés le T a - k o u a n h o A u n e élévation considérable au-dessus d e la route, o n découvre, a u s o m m e t d e s rochers qui s u r p l o m b e n t , d e s c h a m p s a d m i r a b l e m e n t cultivés : o n n e saurait deviner c o m m e n t o n a p u transporter la c h a r r u e sur ces petits plateaux qu'entourent cle tous côtés d e s surfaces pic U n e rivière considérable, qui part être le cours d'eau principal d e tout ce bassin, l V o y Atlas, m c partie, pl XI-VII, des types d e cette nouvelle race PIÈCE N" P É T I T I O N ADRESSÉE A AI GARNIER, CHEF D E LA MISSION D'EXPLORATION D U DU PAYS D E CIIE-L0U-LI, EN FAVEUR DU MANDARIN M É K O N G , PAU LES NOTABLES PEN-TSE-YANG A Son Excellence Ngan ta-jen, envoyộ franỗais ô L e s notables des seize tribus d e la ville d e T a - y a o h i e n ( d é p a r t e m e n t d e T c h o u h i o n g , p r o vince d u Y u n - n a n ) , d o n t les n o m s suivent, s'adressent avec le plus p r o f o n d respect V o t r e Excellence p o u r lui exposer les belles actions d e Pen-tse-yang, et v o u s supplier d e lui faire accorder les r é c o m penses qu'il a méritées e n défendant c o u r a g e u s e m e n t notre territoire contre les rebelles « V o u s n'ignorez pas q u e la a n n é e d u règne d e l'empereur H a n - f o n g , u n h o m m e n o m i n é T o u - o u e n - s i e o u s'est e m p a r é d e la ville de Ta-ly et s'est p r o c l a m é i n d é p e n d a n t L a a n n é e , il a o c c u p é les trois villes des seize tribus * H e u r e u s e m e n t , l'officier, p r é p o s é cette é p o q u e la g a r d e d u ileuve Pe-ina, se trouvait être le Ouay-oui* Pen-tse-yang 11 réunit i m m é d i a t e m e n t les principaux des seize tribus, les excita lever des troupes, se m i t leur tète et réussit délivrer Pc-yeii-lsin, Y u c n m a et Ta-yao P e n d a n t cinq ans, il lutta avec u n c o u r a g e a d m i r a b l e et u n e i u d o m p t a b l e ténacité L a p r e m i è r e a n n é e d u r è g n e d e T o n g - t c h e , le rebelle T o u - o u e n - s i e o u r a s s e m b l a des troupes i n n o m b r a b l e s , et il envahit le territoire des seize tribus avec des forces telles q u e P e n - t s e - y a n g dut céder l'orage et se retirer d a n s le Sc-tcboucn L , il rallia ses soldats et, a u b o u t d ' u n e a n n é e , il tenta d e n o u v e a u d e chasser les rebelles S o n c o u r a g e n e p u t venir b o u t d e leur n o m b r e , m a i s cet échec n'ébranla pas sa constance L e m o i s d e la s e c o n d e a n n é e d e T o n g - t c h e , aidé par des troupes qui lui furent envoyées par le vice-roi la province, il m i t e n fuite les e n n e m i s et rentra victorieux Pc-ycn-tsin, Ta-yao et Y u e n - m a Il s'occupa i m m é d i a t e m e n t d e r e p e u p l e r la contrée, rappela ceux qui s'étaient enfuis, lit fleurir l'agriculture, reconstitua les écoles, protégea le c o m m e r c e , d o n n a ses soins a u x orphelins et a u x infirmes, h o n o r a les g e n s d e science 11 fut l'adversaire i m p l a cable d u m a l et l'ami fidèle d u bien O n le vit pratiquer toutes les vertus et mériter l'affection d e tous par son courage, sa d o u c e u r , sa justice Sa r e n o m m é e se répandit a u loin et les m a r c h a n d s affluèrent d a n s la contrée Six ans peine s'étaient écoulés depuis leur pillage par les rebelles, et les trois villes, entièrement relevées d e leurs ruines, étaient r e d e v e n u e s plus florissantes q u e j a m a i s e ;) e e « L ' a n n é e passée, les succès obtenus d a n s l'ouest par les rebelles frappèrent d e crainte les soldats «¡ut gardaient Pe-yen-tsin, Y u e n - m a et Ta-yao : ils s'enfuirent, laissant ces villes sans défense contre les entreprises d e l'ennemi L e péril était g r a n d : Pen-tse-yang sut le conjurer Il a r m a les habitants, leur lit garder tous les passages et par sa vigilance et son c o u r a g e d é j o u a les projets des rebelles Repousses plusieurs reprises, ceux-ci renoncèrent n o u s attaquer., A u j o u r d ' h u i , la sécurité et la paix régnent sur notre territoire : n o u s s o m m e s l'abri des dévastations et des violences d o n t souffrent les habitants d u reste d e la province R é c o m p e n s e r Pen-tse-yang, p o u r tous les bienfaits q u e n o u s lui d e v o n s depuis le c o m m e n c e m e n t d e la guerre, est au-dessus d e n o s forces C'est p o u r cela q u e n o u s v e n o n s n o u s jeter a u x pieds d e V o t r e Excellence et la supplier d e faire accorder P e n - t s e - y a n g les dignités qu'il a si bien méritées V o u s vous acquerrez ainsi des droits éternels notre reconnaissance a Cette pétition a été adressée le second m o i s d e la septième a n n é e d e T o n g - t c h e » L'original d e celle pièce est écrit en latin Prédécesseur de l'empereur acluel N o m d u sultan d e Ta-ly C e sont Pc-ycn-lsin, célèbre par ses salines, Ta-yao et Y u e n - m a , situées toutes Irois dans la vallée d u Pe-rna ho Tilrc militaire " N o m de l'empereur actuel Il est m o n t é sur le trône en 1800 ¿ :! s PIÈCE № ­4 R É C L A M A T I O N ADRESSÉE A M GARN1ER, CHEF DE LA MI SSI ON D'EXPLORATI ON D U MÉKONG, PAR DEUX CHI NOI S CHRÉTIENS D E LA VILLE D E PA HIEN « N o u s , soussignés, Lo­cong­sin et Tehen­ming­sin, habitants de P a bien, ville du département de Tchong­kin (province d u Se­tchoucn), venons réclamer votre protection et vous d e m a n d e r de défendre notre cause O n veut nous empêcher de faire le c o m m e r c e d u sel , sous prétexte que nous s o m m e s chrétiens Pendant six années le gouvernement n'avait p u trouver P a bien de fermiers pour le sel : nous avons consenti payer l'État les droits acquis pour ces six années et accepter pour l'avenir la charge d u fermage L a perte laquelle nous consentỵmes ainsi, s'éleva, en y c o m ­ prenant le salaire des soldats préposés la garde des magasins, la s o m m e de 100,030 taels N o u s pouvons produire les reỗus de cette s o m m e Notre acceptation d u fermage eut lieu solennellement devant le préfet de la ville « Depuis cette époque, les frères Kiang­pin­lin se sont efforcés par tous les m o y e n s déshonnêtes de nous enlever le droit de faire le c o m m e r c e du sel Ils ont réussi nous voler la permission de vente qui nous avait été accordée Accusés de ce vol devant l'administrateur général de la province, ils ont c o m p a r u avec nous, devant son tribunal, où, la cause ayant été entendue, il a été déclaré que nous devions rester jusqu'à la fin de notre bail possesseurs d u privilège, sous condition de payer fidèlement l'Etat les droits échus Malgré ce jugement, les frères Kiang­pin­lin ont refusé, notre retour P a hien, de nous rendre la permission qu'ils nous avaient volée, ont corrompu force d'argent le préfet de la ville, et se sont mis eu possession du monopole de la vente d u sel Ils nous e m p ê c h e n t d'exercer notre c o m m e r c e , déclarent que les chrétiens sont les ennemis de la patrie, et qu'ils n'ont aucun droit faire le trafic d u sel Ces misérables vont jusqu'à affirmer, que d'après les traités conclus avec les nations étrangères, les chrétiens n'ont pas le droit de faire le c o m m e r c e et que les distinctions les plus humiliantes ont été faites entre eux et le reste d u peuple « L a paix avait régné jusqu'à présent entre les chrétiens et le peuple A u début de notre fermage nous avions usé sans obstacle de notre droit de vendre d u sel Les frères Kiang ayant voulu nous en empêcher, avaient été réprimandés par le vice­roi de la province Mais aujourd'hui, ils ont fermé avec de l'argent les oreilles d u préfet de la ville, et ils usurpent u n droit qui nous appartient Tous les Chinois, qu'ils soient chrétiens ou gentils, sont au m ê m e titre les enfants d e l'empereur C e serait violer les traités que de faire pour les chrétiens des exceptions injurieuses Votre Excellence a traversé les m o r s pour venir observer par elle­même si les conventions faites par la Chine avec les puissances étrangères sont fidèlement observées N o u s venons nous jeter vos pieds et nous nous en remettons votre prudence pour que justice nous soit rendue » « Cette pétition a été adressée le quatrième mois de la septième année de Tong­tchc » 2 L'original de celte pièce est écrit e n latin Le sel est u n e des denrées dont le g o u v e r n e m e n t chinois se réserve le droit d'affermer la vente PIÈCE № A M Doudart de Lagrée, chef de bataillon en retraite PARIS, le il août, 1868 MONSIEUR, J'ai le regret d e v o u s informer q u e je viens de recevoir de M le contre­amiral g o u v e r n e u r et c o m m a n d a n t e n chef par intérim e n C o c h i n c h i n e la confirmation d e la m o r t d e M le capitaine de frégate D o u d a r t d e L a g r é e , votre frère E n m e transmettant cette pénible nouvelle M le contre­amiral Ohier, d a n s u n e lettre d u juin, s'exprime ainsi: « C e m'est u n vif regret d'avoir informer Votre Excellence, q u e M le capitaine d e frégate D o u ­ « dart d e L a g r é e est m o r t le m a r s T o n g ­ t c h o u e n Cette perte affligera tous c e u x qui connaissaient « cet excellent officier, aussi habile q u e distingué c o m m e h o m m e P o u r m o i , qui l'ai e u d e u x fois " sous m e s ordres, j'estime q u e la m a r i n e fait e n lui u n e perle véritable » « L e corps d e M de L a g r é e est arrivé ici, et a p r è s ­ d e m a i n je c o m p t e le faire i n h u m e r avec des « h o n n e u r s extraordinaires p o u r t é m o i g n e r d u respect q u e l'on doit garder c e u x qui se d é v o u e n t « p o u r le service d u pays c o m m e p o u r le bien de l'humanité » Je m'associe p l e i n e m e n t a u x sentiments e x p r i m é s d a n s la lettre d e M le contre­amiral O h i e r d o n t je v o u s envoie extrait et qui seront partagés par le corps tout entier d e la m a r i n e R e c e v e z , M o n s i e u r , l'assurance de m a considération très­distinguée L'amiral, Ministre secrétaire d'État au département de la Marine et des Colonies, Signé : RIGAULT DE GENOUILLY PIÈCE № A M Doudart de Lagrée, chef de bataillon en retraite PARIS, le janvier, 1869 MONSIEUR, J'ai décidé q u ' u n e médaille c o m m é m o r a t i v e serait attribuée c h a c u n e des p e r s o n n e s qui ont pris part l'exploration d u M é k o n g q u e dirigeait votre frère, M le capitaine d e frégate D o u d a r t d e Lagrée J'ai v o u l u e n m ê m e t e m p s h o n o r e r la m é m o i r e de cet officier distingué, e n d é c e r n a n t sa famille u n e médaille d'or destinée consacrer le souvenir d u courage, d u d é v o u e m e n t et d e l'intelli­ g e n c e supérieure qu'il a déployés p e n d a n t cette périlleuse mission J'ai l'honneur d e v o u s transmettre cette médaille, et je v o u s prie de m e p e r m e t t r e d'y ajouter la nouvelle expression des regrets sincères q u e m ' a causes la m o r t p r é m a t u r é e d e M d e L a g r é e R e c e v e z , etc Signé: A m i r a l RI GAULT DE GENOUILLY INDEX ALPHABETIQUE (le m o n t ) , près d'Angcor T h o m , p 23; sa description, p ; son m o n u m e n t , p M , AJI S A K A O U TRITHIÏSTA, le plus ancien personnage légendaire BAKOU (les), corporation chargée a u C a m b o d g e d e la de Java, p H garde de l'épée royale,p 137, n o t e A J U T H I A , station néerlandaise eu Asie, p B A N A M (les), tribu cochinchinoise, p 112 Ar.nuQUEKQUE, vice-roi portugais dans l'Inde, p BANAR(les), tribu cochinchinoise, p 112 A L E X A N D R E D E R O D E S , missionnaire, p B A N K O K , ville d u r o y a u m e d e Siam, p Il; politique d e A L C N Z O X I M E N E Z , dominicain espagnol, p son g o u v e r n e m e n t , p 348 A N A U R A T H A , roi de P a g a n au onzième siècle, p l'Aï, 280 B A N - L A N G , arbre de l'Indo-Chine, p 103 ANG C H A N , roi d u C a m b o d g e Sous son règne les preB A N M O U K , province d u C a m b o d g e , p 264, 274 miers missionnaires catholiques pénètrent dans le B A N N A P H O , village près de L u a n g Prabang, o ù a été enpays, p il ; u n prince de ce n o m règne de 1797 1821, terré le voyageur M o u h o t , p 327 etsuiv p 147 B A P H O U N , édifice terrass es d'Angcor, p (15, 00 A N G C O R (ruines d'), découvertes e n 1570 clans l'intérieur B A S S A C , capitale d u Laos inférieur, p 18, 142, 144, 17' d u C a m b o d g e , p 8, 12, 22, 24-, 153 182, 183, 183 et suiv.; c o m m e r c e de la vallée de Bassac A N G C O R T H O M , « A n g c o r la G r a n d e », p 25; sa description, p 221; sa fondation, p 484, 349 p 60; ses constructeurs, p 113 B A S S I N S O U S R A , p 39 A N G C O R W A T O U V A H T , « la p a g o d e d'Angcor », p 25, il; B A S S O R A , ville d'Asie fondée par O m a r , p i B A S T I A N (le docteur), orientaliste franỗais, p 74 (note), sa description, p 44, 57 ; son origine, p 123, 124 81 (note), 90,99,103 (note2), 108 (notel), 110, H (note 3) A N G E N G , roi d u C a m b o d g e , tributaire d u roi d e Siam B A R R O S , voyageur et écrivain portugais, p 98 (1793), p 143 B A R R O W (John), géographe, p 10 A N G D U O N G , roi du C a m b o d g e , père d u roi actuel, p 148 B A T T A M B A N G , province de l'Indo-Chine, livrée a u protecA N N A M I T E S , leurs origines, p 463 et suiv.; leurs qualités torat de Siam, p 548 et note colonisatrices, p 547 B L A S R U I Z , voyageur et aventurier espagnol, p 8, 143 A N T O N I N , son a m b a s s a d e dans l'Indo-Chine en 166, p B L E U (le fleuve), ou Kin-cha kiang, p 489 et suiv., 497, A N T O N I O C O R R E O , aventurierportugais dans le Pégou, p 498, 502 A R G E N T (mines d'), près de la rivière d u Se D o n , p 199 A T H V É A (tour d'), sanctuaire près d'Angcor, p 25; sa B O D I N , général siamois, p 147 B O N E L L I , jésuite, m o r t eu 1038, p 9, 282 description, p 43 B O N J O U R , jésuite missionnaire, p A T T O P E U (rivière d'), p 17,165, 170; voyage de M de Lagrée B O N Z E S , prêtres de B o u d d h a , p 412 Attopeu, p 212 etsuiv., 484, 549 B O R R I , missionnaire, p A V A , r o y a u m e d'Asie, p 5, B O U D D H A , divinité indienne Arrivée des premiers prédicaA Y U T H I A , ville laotienne sur l'emplacement d e laquelle s'est teurs bouddhistes a u C a m b o d g e , p 113; son culte au fondée la ville c a m b o d g i e n n e de Lovec, p 137, 138 C a m b o d g e , p 120, 123, 129, 131, 134, 130, 140, 280, 388, ; son culte dans l'Indo-Chine, p 411 et suiv., 474 B B O U G A I N V I L L E , m a r i n et gộographe franỗais, p 10 B O U N C A N G , village d u Laos et région de la cannelle et d u B A C O N G , m o n u m e n t près d'Angcor W a t , p 78 benjoin, p 278 et suiv B A I O N , m o n u m e n t d'Angcor T h o m , p 05, 66, 115 B O W Y E A R , voyageur anglais, p B A K E K (le capitaine), p 10 72 I A BAKHENG BRAHMAPOUTRE, fleuve d'Asie, p BUOUWEK, g o u v e r n e u r des I ndes néerlandaises (1013), CRÔM (le m o n t ) , près d e la rivière d'Angcor, p : sa description, p 41, H p UUCUAKAN D (le docteur), géographe anglais, p 10 С CAMBODGE o u MÉKONG , fleuve d'Asie, p , , , 1 , 12, 104; sa navigabilité, p 225, 220, 405 CAMBODGE, province d e l'I ndo­Chine; essai historique sur le C a m b o d g e , p ; r é s u m é des temps anciens d u C a m b o d g e , p 112; r é s u m é des t e m p s m o d e r n e s , p 138 СЛМ­ХЕ, arbre d e l'Indo­Chine, p 163 Слт (les), tribu cochinebinoise, p 112 CAURIS (Cyprea m o n e t a ) , coquilles qui tiennent lieu d e m o n n a i e s L u a n g Prabang, p CEDANG (les), tribu cochinchinoisc, p 112 CESARE FEDRICI, voyageur vộnitien (1563ư1581), p DAYOT, officier franỗais a u service d u roi G i a ­ L o n g , p 10 DET (ỵle), près des cataractes d e K h o n , p 179 DIEGO BELOSO, voyageur et aventurier espagnol, p DIOGO DE COUTO, voyageur et écrivain portugais, p 98 DIOGO LOPEZ DE SIGDEIRA, amiral portugais, p DIEGO MENDEZ DE VAS GONCELLOS , amiral portugais, p D.OGO SOAREZ DE MEI.LO, aventurier portugais, p DOES o u LAWAS , sauvages d u n o r d d e l'I ndo­Chine, p 390, 390 DOMINGO DE SEIXAS, aventurier portugais d a n s le Siam, p DON DENG, g r a n d e île sur le C a m b o d g e , près d e Bassac, p 184 С и л о PUYA BIIUDIIAIU BHAY, ministre d u roi d e S i a m ; sa DON SAI, groupe d'ỵles entre K o n g et Bassac, p 211 lettre d e r e c o m m a n d a t i o n p o u r le c o m m a n d a n t de La­ DUYSHART, g é o g r a p h e hollandais a u service d u roi d e Siam, p 303 et suiv grée, p DZAO, arbre géant des forêts d e l'Indo­Chine, p 103 CIIAPMAN, voyageur anglais, p 10 CIIAUAÏ (les), tribu d e l'Indo­Chine, p 108, 112 CUAUMONT (le chevalier de), p CUE­PIX (le lac et la ville de), dans le sud­ouest d e la Chine, p 449 et suiv CHEVREUIL, missionnaire franỗais a u C a m b o d g e , p 37, 141 (note 2) CUE­TONG, « caverne de pierre », lieu d e pèlerinage près de Kouang­lia­pin, dans la province chinoise duSe­tchouen, p 521 CUINE, c o u p d'œil sur le Céleste Empire, p 551 et suiv.; sa philosophie, p 554 ; le catholicisme e n Chine, p 5 ; son écriture, p 556 ; son avenir, p 558 et suiv CUIN­TIIOU, région d e l'Indus, p CUOLÉRA, maladie e n d é m i q u e e n Cochinchine et a u C a m ­ bodge, p 120 (note 3), 425 CIIOLI.A SOCRACU, n o m de l'ère employée aujourd'hui Siam, a u Laos et e n Birmanie, p 130 CUOUANG­LONG, rapide d u fleuve Bleu près d e M o n g ­ k o u , p 527 CURISIOVAL DE JAQUE, voyageur et écrivain espagnol, p 8, 98 CLUI, instrument laotien, p 345 Coccus S INENS IS , inseclc qui d o n n e la cire pe­la p 532 COMI.ONG, « roi lépreux », successeur d e Prea T h o n g p 100 COMPONG CAS S ANG, village d e la province c a m b o d g i e n n e de Tonly R e p o u , p 210 COMPONG LUONG, m a r c h é important sur le M é k o n g , p 2 23, 149, 153, 154, 4 COMPONG THOM, chef­lieu d e la g r a n d e province d e C o m ­ p o n g Soai, p 90, 211 COSROÈS­NOUSCUIREVAN, conquérant persan, p Couc Tuxoc, n o m d o n n é primitivement p a r les Chinois la nation c a m b o d g i e n n e , p 1 CRATIEII, sur le fleuve d u M é k o n g , p H , 159, 100 CRAWFUHD, m a r i n et géographe anglais, p 10 E EKDEY, édifice près d'Angcor T h o m , p 73, 74 ENTUAPAT, véritable n o m c a m b o d g i e n d'Angcor la G r a n d e , p 94, 101 F FA­HIEN, pèlerin et voyageur chinois, p FAN­OUEN, usurpateur d u trône d u Lin­y; s o n ôpée m e r ­ veilleuse, p 118 FAN­SE­MAN, chef d'une dynastie d e rois c a m b o d g i e n s , p 110, 117 FAN­SIUN, roi c a m b o d g i e n , p 117 FERGUSSON, savant indianiste anglais, p 105, 108 (note 1), H O , 124 (note) FERNANDO DE MORAES, aventurier portugais d a n s le Pégou, p FERNAND MENDEZ PINTO, v o y a g e u r et écrivain portugais, p FENOUIL (le père), n o m m é Kosuto p a r les Chinois, provi­ caire apostolique d e la mission d u Y u n ­ n a n , p 459, et suiv FLEETWOOD, voyageur anglais, p FOU­HIEN (le lac de), p FOU­NAN, ancien r o y a u m e sur les côtes d u golfe d e S i a m , p 3, 102, 108, 113 FRANCISCO D'ALMEIDA, p r e m i e r vice­roi des Indes portu­ gaises, p FRIDELLI, jésuite missionnaire, p G GAMBIER, substance astringente extraite d'un arbre d e la famille des Rubiacées, et qui entre avec la noix d'arec d a n s la composition d e la chique des Laotiens, p 3 Cnuz, missionnaire espagnol, p 8, 141 voyageur vénitien (1579-1587), p G O D A V E R Y , fleuve de l'Inde, p G R A N D - L A C (le), dans la Cochinchine, p M , 22, 23, ; son bassin, p 240 CASPAR DA G A S P A R O BAI.BI, H ses et hindoues, p 104; m œ u r s , ethnographie et philologie des anciens K h m e r s , p 108 ; r é s u m é des t e m p s anciens d u C a m b o d g e , p 112; caractères k h m e r s , p 131 ; décadence de l'art k h m e r , p 131 Kuous, sauvages d u haut C a m b o d g e , p 314 et suiv K I A N G (les), populations tibétaines, p K I A N G - T C H O U E N (le lac de), p 434 (Robert), voyageur anglais, p 10 K O F F L E R , jésuite autrichien, p 10, 283 K O U I - T C H E O U F O U , ville importante sur le fleuve Bleu, p 540 K O U L A o u K A L A , n o m d o n n é clans l'Indo-Chine aux Occidentaux, p 400 et note K O U Y S (les), tribu de l'Indo-Chine, p 81, 08, 112 KIRSOP conquérant arabe, p (les), tribu cochinchinoise, p 112 H A N - K E O U , ville et port sur le fleuve Bleu, p 543 H A N S , oie vénérée des Hindous, p 50 H A R T S I N C K (Charles), voyageur et aventurier hollandais, p H ẫ R A U D , ingộnieur franỗais, p 11 L H E R V E Y D E S A I N T - D E N I S (d'), voyageur franỗais dans l'IndoChine, p 475 L A B I S S A C H È R E , missionnaire catholique, p 10 H E U A S O N G , ou fête des bateaux, p 202 L A K O N , ville sur le C a m b o d g e , p 209 et suiv I-IIAO-WOU-TI, e m p e r e u r chinois, p L A L O U B È R E , géographe, p 9, 105 (note I) H I M A L A Y A (chne de )'}, p L A N G O U T I , O U P H A N O N G , costume laotien, p 332 H I N (les), tribu d u n o r d dé la Cocliinchine, p 112 L A P L A C E , m a r i n et gộographe franỗais, p 10 H O - B O U N G , village chinois o ù l'on rencontre des salines LAO, vice-roi chinois de la province de Y u n - n a n , p 459 et des gisements de houille, p 431 LAO-PAPA, che!' religieux des M a h o m ô t a n s d a n s le Y u n HO-NIII, sauvages chinois de la ville de Ta-lan, p 436 n a n , p H O - T I K I A N G , rivière chinoise, p 1, 441 et suiv L A O - O U A - T A N , b o u r g c o m m e r ỗ a n t sur le fleuve Bleu, p 534 HOUEY-I.I T C H E O U , ville chinoise d e la province d u S e - L A O S , r o y a u m e de l'Indo-Chine, p 8, 9, 18, ; ses p o p u tchouen, p 500 lations, p 329 et suiv ; cycle laotien, p 406, n o t e ; H O L T E N , chef-lieu de province dans le C a m b o d g e , p 270 ses origines, p 463 et suiv H U É I (les), tribu cochinchiuoise, p 112 L E U R E T O N (le père), missionnaire a u T o n g - k i n g e n 1780, p 283 L E C O N T E , m a r i n et g é o g r a p h e franỗais, p 10 I L K G U A N D D E L A L I R A Y E (le père), traducteur chinois, p 113, 129 (note 4), p 400 (note 4) IBN B A T O U T A H , voyageur arabe (1342 1349), p 3, 139, 342 L E G U I L C H E R (le père), missionnaire en Chine, p 510 I N D O - C H I N E , sa description, p L E L E Y , m o n u m e n t près d'Angcor W a t , p 74, 188 I R A O U A D Y , fleuve d'Asie, p LEMET, tribu sauvage sur la rive g a u c h e d u haut M é kong, p 360 K L E R I A (Jean-Marie), jésuite missionnaire, p 9, 282, 483 L I X - N G A N , ville chinoise, p 444, 448 K A K H Y E N S , peuplades d u n o r d de la vallée d e l'Iraouady, L I N - Y (royaume de) o u d e T S I A M P A , p 112; latitude d e p 377 sa capitale, p 129 K A K O U S , peuplades de la vallée de l'Iraouady et de la SaLi T A - J E N , gouverneur chinois de Se-Mao, p 428, 446 louen, p 377 L O L O S , sauvages de l'Indo-Chine, p K É M A R A T , ville sur le fleuve Se M o u n , p 249 et suiv LONG-IU, établissement catholique dans la province d u K E N G C H A N , rapide dangereux d u haut M é k o n g , p 297 Y u n n a n , p 533 KENG CANIOC, passage dangereux d u haut C a m b o d g e , L O U - P A N (le t o m b e a u de), p p 313 L O V E C , ville d u C a m b o d g e , p 140, 142 KENG L H O N G , passage dangereux d u haut C a m b o d g e , Lu (le père), missionnaire catholique chinois, p 302 et p 309 suiv K E U G A R I O U (de), m a r i n et gộographe franỗais, p 10 LUANG P H A B A N G , capitale d u Laos supérieur, p 11, 14, K H A M E N B O R A N (les), tribu cochinchinoise, p 112 18, 293, 315, 316; sa description, p 319, 321 et suiv.; K H A N - F O U , port de la Chine, p p 473, 488 K H A S K H O S , peuplade d u n o r d del'Indo-Chine, p 373,392 L U D O V I C O B A R T H E M A , voyageur bolonais, p K H A S K O U Y S , peuplade voisine des K h a s K h o s , p 376, 377 et suiv K H È N , instrument laotien, p 345 M K H O N (cataractes de), p 173, 174, 177, 207 M A - C H A N G , ville chinoise de la province d u Se-tchouen, K H O N G (la cataracte de), p 18, 145 p 505 et suiv K H O R G O U S H A N D O N G (grande ỵle de), p 179, 180 M A C - L E O D , g é o g r a p h e anglais, p 10, 361, 369 K H M E R S , peuples cambodgiens, p 23 et suiv., 98; traditions chinoises sur ces peuples, p 101 ; traditions siamoi- M A G E L L A N , navigateur portugais, p HADJADJ, HALANG PAK MOUN, village a u confluent d u S e M o u n cl d u C a m bodge, p 228, 252 nois, p 455 et suiv PAK TA, village sur le haut C a m b o d g e , p 356 MAHMOUD LE GAZNÉVIDE, c o n q u é r a n t m u s u l m a n , p PALEO, village sur le haut C a m b o d g e , p 373 MAUMIÉTANS, origine d e leur révolte dans l'empire chiPANJI, souverain d e Java, s u r n o m m é le C h a r l e m a g n e d e nois, p 400, 455 l'Est, p 132 MAI-TUUC-LOAN, chef d e b a n d e s annamites qui prit le PA-PIEN KIANG, affluent chinois d u Tong-king, p titre d'Empereur Noir, p 129 PARMENTIER (les frères), navigateurs franỗais (1525-1529), MALACCA, port d e l'Indo-Chine, p 5, G, 8, 138 p MANEN, ingộnieur franỗais, p H PATHUM MA SURIVONG, fondateur d e la ville d'Angcor, MANG-KO, ville chinoise o ù se trouvent des m i n e s d'or, p 53, 99 d'argent et d e cuivre, p 447 PÉGOU, r o y a u m e d e l'Indo-Chine, p 7, 07, 137 MARCO POLO, v o y a g e u r vénitien, p o PEMBERTON (le capitaine), g é o g r a p h e anglais, p 10 MÉI.EA, édifice près d'Angcor W a t , p 82 et suiv PEUNOM, village important d u Laos inférieur, p ; son MÉKONG OU CAMBODGE (Voyez ce dernier m o t ) Tât o u m o n u m e n t , p 263 MENAM, fleuve d e S i a m , p ), 9, 19, 354 PHAULKON ( Constance ), p r e m i e r ministre d u roi d e MICHE (Mgr), évoque d e Dansara, puis de Saigon, p 155 S i a m (1684), p MIDDLETON (Henri), fondateur d u premier comptoir a n PHAYA UTHONG OU PHRA RAMA THIBODI, roi d e S i a m , c o n glais e n Asie, p quiert le C a m b o d g e e n 1352, p 138 MONTIGNY (M de), négociateur franỗais, p 150 PHILIPPINES, archipel d e la m e r d e Chine, p MOUIIOT, voyageur franỗais, p 11, 18, 60, 71, 73, 90, 150, PHIMANACAS, édifice d'Angcor T h o m , p 69 170, 303, 307; son t o m b e a u , p 327 PHNHEA KREK, roi d'Angcor, p MOU-TSE, peuplade d u nord d e l'Indo-Chiue, p 369 PHONG PHO, m o n t a g n e volcanique près des ỵles d e D o n MUONG, n o m d o n n é a u x résidences des gouverneurs Sai, p 211 MUONG LIM, g r a n d village sur u n e rivière d e ce n o m d a n s PHONGS OU PHASI, n o m d o n n é e n Chine a u x M a h o m ô t a n s le n o r d d e l'Indo-Chine, p 366 révoltés, p 409, 410 MUONG LONG, gros b o u r g dans le nord d e l'Indo-Chine, PHOU BASSAC, m o n t a g n e d u Laos inférieur, p 184 p 399 PHOU CANGMAN, m o n t a g n e près d u sanctuaire d e W a t MUONG PANG, village peuplé d e Chinois dans le Laos sepP h o u , p 190 tentrional, p 423 PHOU MOLONG, m o n t a g n e d u Laos inférieur, p 184, 19a MUONG POUEN, m a r c h é important, e n communication PHOU NGOU, m o n t a g n e près d e Saniaboury, p 277 avec le Tong-king, p 282, 283, 284 PHOUM TCHEI.ONG, village sur le C a m b o d g e , p 159 MUONG YONG, village d u nord d e l'Indo-Chine, p 384, PHRA RUANG, conquérant légendaire d u C a m b o d g e , p 130, MA-HIEN OU M A TA-JE.N, général cl soldai d e fortune chi- 385, 475 131, 475 MUONG YOU, village dans le nord de l'Indo-Chine, p 395 PIGNALU, siège d e la mission catholique d u C a m b o d g e , et suiv p 155 » PIN-TCHOUEN, ville chinoise a u pouvoir des M a h o m é t a n s N révoltés, p 509 NA-KOULI, village 'chinois a u nord d e l'Indo-Chine, PNOM BACHEY, ruines près d'Angcor, p 90, 132 (note 2), p 430 159 NAM-HOU, affluent d u M é k o n g , p 348, 351; sa grotte, PNOM PENH ( p y r a m i d e d e ) élevée vers 1437, p ; la p 352 ville, p 140,141, 145, 148, 155, 170, 171; son c o m m e r c e , NJCOLO DI CONTI, voyageur vénitien, p p 2 et suiv ; voyage P n o m P e n h , p et suiv NING-TCUEOU, ville chinoise célèbre par ses poteries et ses POIVRE, intendant d e l'Ile de France, p 10 m i n e s d e cuivre, p 454 PONPISSAY, chef-lieu sur le C a m b o d g e , p NONG KAY; son Tàt o u m o n u m e n t , p 282, 283 et suiv NOROUDAM, o u NORODON, roi d u C a m b o d g e sous le protec- PONSOT, évoque catholique d e Long-ki, p 535 torat d e la France, p 151, 155 PONTS OU SPEAN, p 39 POU-EUL, ville chinoise, p 3 et suiv P o u KOMBO, prétendant la c o u r o n n e d u C a m b o d g e , O p 152, 156, 160; s o n insurrection, p 207 OUBÔN, rivière et province c a m b o d g i e n n e , p 18, 171, POULO CONDOR, établissement anglais dans le C a m b o d g 219; sa capitale, p 231, 232; ses salines, p 247 ; sa p 144 fondation, p 484 PREA ANG REACHEA VODEY, roi actuel d u C a m b o d g e , p 148 OUDONG, capitale d'un r o y a u m e d u C a m b o d g e , p 143 PREACAN, g r o u p e de ruines près d'Angcor W a t , p 85 144, 148 PREACON, m o n u m e n t près d'Angcor W a t , p 7 OU-SAN-KOUEI, roi d u Y u n - n a n , m o r t en 1679, p 481 PREADAC, village près d'Angcor W a t , p 81, PREA KET MELÉA, roi c a m b o d g i e n , constructeur probable P d'Angcor W a t , p 120, 125 PAGODES OU W A T , p 36 PREA NIPPAN, n o m d o n n é a u dieu B o u d d h a p a r les LaoPAK LAY, station sur le haut C a m b o d g e , p 306 et suiv tiens, p 388 groupe de ruines A n g c o r T h o m , p 72 S I E M R É A P , nouvelle ville d'Angcor, p 24, 25, 100; aspect rapide d u fleuve C a m b o d g e , p 164 de sa c a m p a g n e , p 241 P R E A T H O M E A S O H I V O N G , roi c a m b o d g i e n , p 12b Si J U A T C , fleuve de Canton, p PREA T H O N G , roi c a m b o d g i e n , p 0 ; son arrivée a u S I N - C A I - T S E , m i n e s d e p l o m b célèbres dans la vallée d u F o u - n a n , p 114 fleuve Bleu, p 534 P K O T T E A U (le p ố r e ) , missionnaire franỗais a u Y u n - n a n , SINGPIIOS, peuplades d u n o r d de la vallée d e l'Iraouady, p 438 p 377 SIN-TAN (le), rapide le plus dangereux d u fleuve Bleu, p 543 Q S I U - T C H E O U F O U , ville importante sur le fleuve Bleu, ( J U A N G - B I N H , ville actuelle bâtie p e u près sur l'emplacep 536 m e n t de l'ancienne capitale d u Lin-y, p 129 S I A D E N (le major), explorateur anglais dans le Se-tchouen, p 314 (uote) S O K H O T A Y (inscription de), le plus ancien d o c u m e n t épiR graphique de l'histoire siamoise, p 136, 137 S O L O N I A Ï , village sur le Se D o n , p 190, 199, 212 H E G E M O R T E S , a m b a s s a d e u r hollandais, p 8, 143 R É G I S , missionnaire jésuite, p Sop YONG, village situé a u confluent d u N a m Y o n g et d u R E I N A U D , orientaliste franỗais, p (note) C a m b o d g e , p 379, 380 R I B A D E N E Y R A , voyageur espagnol, p Souc (les), tribu cochinchinoise, p 112 R I C H A R D S O N (le docteur), géographe anglais, p 10 S O U É (les , tribu d u nord de la Cochinchine, p 112 R O S I L Y (le capitaine de), h y d r o g r a p h e anglais, p 10 S O U R E N , ville d u C a m b o d g e siamois, p 124 Ross, m a r i n et g é o g r a p h e anglais, p 10 S P E A N Ï E U P , pont k h m e r près d'Angcor, p 239 R O U T E S O U K H K O L , p 39 SRA SRONG, i m m e n s e pièce d'eau près d'Angcor W a t , p 81 S T U N G C H A C R E N G , rivière d e Cochinchine, p 84 S S T U N G T R E N G , sur le M é k o n g , p 17, 165, 170,209, 210 et suiv ; son c o m m e r c e , p 222 et suiv S A I G O N , colonie franỗaise, p Il"; son importance comSUTIN (ỵles de), p 159 merciale et politique, p 347 SYRAF, ville d'Asie fondée par O m a r , p S A L A P H E (chute de), p 178 S A L O U E N , fleuve d'Asie, p S A M B O C S O M B O R (les rapides de), p 14, 17, 139, 161, 162, T 163 SAMMONO CODOM, divinité d e l'Indo-Chine, p , 9 ; u n T A K E O , édifice près d'Angcor T h o m , p 73, 131 T A - K O U A N , ville de la vallée d u fleuve Bleu, p 533 de ses temples P e u n o m , p 266, 389 T A - L A N , ville chinoise, p ; ses gisements aurifères, S A M R E (les), tribu cochinchinoise, p 112 p 438 S A N G C A C H A C , roi c a m b o d g i e n , p 128, 129 T A - L Y , lac de la Chine méridionale, p 211, 351, ; la S A N I A B O U R Y , o u Sauriaboury, « ville d u Soleil », sur le ville, p 455, 489 C a m b o d g e , p 273 T A P R O H M , édifice près d'Angcor T h o m , p 73, 74, 131 S A R A V A N , province d u C a m b o d g e , p 213 et suiv TAT, sanctuaire des sectateurs de B o u d d h a , p 417 S C Y T H E S o u Y U E - T C H I ; leur invasion d a n s l'Inde, p 114 T A T C H O M Y O N G , ruine dans le nord de l'Indo-Chine, p 3S8 S D A M (ỵle de), près des cataractes de K h o n , p 179 et suiv S E B A N G H I E N (vallée du), p 260, S49 T A T L U O N G , sanctuaire de Vien C h a n , p 292 S E C O N G , affluent d u M é k o n g , p 107, 169 S E D O N , g r a n d affluent d u M é k o n g , p ; ses chutes, T A - T H S I N , n o m d o n n é l'empire r o m a i n p a r l e s Chinois, p p 199, 212 T C H A O - T O N G , ville fortifiée dans la vallée d u fleuve Bleu, S E M A , pierre plate sur laquelle les C a m b o d g i e n s gravent leurs inscriptions, p 187 p 532 S E - M A O , ville chinoise a u n o r d de l'Indo-Chine, p 425 et T C H O N G - I U N F O U , centre commercial d u Se-tchouen, p 539 suiv T H A Ï (la race), appelée Pa-y par les Chinois, p 329, 409, S E M O U N , affluent d u C a m b o d g e , p 217, 225; ses rapi422, 440, 465 et suiv., 482 des, p 228, T C H A N G - K I A N , général chinois (122 av notre ère), p S E N A , conseil f o r m é par les fonctionnaires d'une pro- T C H I N - L A , r o y a u m e d u C a m b o d g e , p 125, 127 vince, p 338 ; sena de Xieng H o n g , p 407 T H O M A S K O , lettré chrétien, p )0l, 540 S E N - O - K A Y , ville d u Se-tchouen, p 525 et suiv T C H O U T C H I A R I , ville chinoise a u n o r d d e l'Indo-Chine, p 425 S E - T C H O U E N , province de la Chine, p 498 T I B E T , i m m e n s e plateau a u centre de l'Asie, p S H A N G - H A I , port l'embouchure d u fleuve Bleu, p 544 T I E N - T S A N G (chne des monts), d a n s la province d u SeS I A M , r o y a u m e de l'Indo-Chine, p 6, tchouen, p 517 SIEN P A N G , chef-lieu d'une petite province laotienne, T I S S A N I E R , missionnaire, p p 172 T O N G - H A Y , ville chinoise, p 450 et suiv S I E M L A P , village d u n o r d d e l'Indo-Chine, p 375 P R E A PITHU, PHEATAPANG, r o y a u m e d e l'Indo-Chine, p ; le fleuve, p 435, 402, 549 TONG-KOUAN, « forteresse de l'est», ville chinoise, p 436 TONG-TCIIOUEN, ville chinoise, p 493 ; t o m b e a u d u C o m m a n d a n t d e Lagrée, p 528 TON-O-KING, WUSTHOF, a m b a s s a d e u r hollandais a u L a o s , p 8, 265, 292, 420, 474, 483 X TONLÏ REPOU, province c a m b o d g i e n n e , p 171, 181, 211; ses m i n e s de fer, p 223 ; sa rivière, p 18, 549 (note) XIE.NG, m o t e m p l o y é dans le nord d u C a m b o d g e p o u r désig n e r le chef-lieu d'une province, a u lieu d u m o t MUONG TOP CHEY, petit sanctuaire près d e Méléa, p 84 e m p l o y é d a n s le sud, p 359 Touits o u PREASAT, p 30 Tou-TOUY-TSE, presbytère chrétien dans la province d u Se-tchouen, p 510, 510 TOUT-UEN-SIE, sultan des M a h o m é t a n s révoltés, p 450 TSE-IJOU-TSIN, salines et sources d e pétrole dans le Y u n n a n , p 539 TSIAMPA, r o y a u m e sur la côte orientale d e la presqu'ỵle de Malacca, p 5, 7,112, 138 et note TSIN-LONG, m i n e d e cuivre, près de Yuen-kiang, p 441 TSIN-NING TCHEOU, ville chinoise, p 457 TRALENG KENG, sanctuaire d e Lovec, a u nord d'Oudong, p 140 T u Duc, e m p e r e u r d ' A n n a m , p 150 TURKS, leur présence d a n s la vallée de Caboul, p 115, 133 XIENG CANG, o u M u o n g M a i , p 301 XIENG HONG, ville chinoise a u n o r d d u M é k o n g , p 405 et suiv., 487 XIENG KIIONG, ville laotienne, p 357, 359 XIENG MAI, ville laotienne, fondée e n 1293 par P h r a R a m K a m h e n g , p 137, 139, 289, 359 XIENG SEN, ville d u haut C a m b o d g e , p 301, 363, 475 XIENG TONG, province laotienne tributaire d e la B i r m a n i e , p 358, 394, 485XONG (les , tribu cocliinchinoisc, p 112 Y YANG-TSE IUANG, fleuve d'Asie, p V VAN UIEMEK, voyageur hollandais, p VASCO DE GAMA, v o y a g e u r portugais (1497), p YIDALIN, ingộnieur franỗais, p H YIEN CIIAN, ancienne capitale d u Laos,p 8,18; ses ruines, p 281, 280 et suiv.; p 473, 484 w WATPIIOU, ruines près d e Bassac, p 187 FIN D E L'INDEX Y-HANG, bonze chinois, fait m e s u r e r la hauteur d e l'étoile polaire, p 129 Y o JENS, sauvages d e l'Indo-Chine, p 410 YUEN KIANG, fleuve et ville d e Chine, p 439 YUI.E (le colonel), archéologue et g é o g r a p h e anglais, p 10, 309,410 Y'UN-NAN, ancien pays d e Tien, p 2, 5, 307, 347, 402,420, 429, 448 ; son lac, p 457 ; la ville, p 458 et suiv ; ses m i n e s d e cuivre, p 401 ; historique d e ses origines, p 475 et suiv APHABÉTIQTJE TABLE DES GRAVURES, INSCRIPTIONS, CARTES ET PLANS CONTENUS DANS LE PREMIER VOLUME Frontispice : Portrait d u c o m m a n d a n t D e L a g r é e , dessin d'Emile B a y a r d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e vi Médailles d é c e r n é e s a u x chefs d e la C o m m i s s i o n d'exploration YII Carte d e s environs d ' A n g c o r , dressée p a r M M d e L a g r é e et F r a n c i s G a r n i e r , 25 C o m m i s s i o n d'exploration d u M é k o n g , dessin d'Emile B a y a r d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell A n g c o r W a t : É d i c u l e n o r d - o u e s t , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell 37 P l a n g é n é r a l d ' A n g c o r dressé p a r M L a ë d e r i c h , p r e m i e r m a ỵ t r e m é c a n i c i e n 41 E n t r é e principale d ' A n g c o r W a t , v u e e n d e d a n s , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e de M Gsell /il P r o h m d u B r a h m a d u m o n t C r ô m , dessin d e M Delaporte, d'après n a t u r e 42 S a n c t u a i r e d u m o n t C r ô m , dessin d e H Clerget, d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 43 A n g c o r W a t : f a ỗ a d e principale, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell 45 A n g c o r W a t : f r a g m e n t d e bas-relief, dessin et g r a v u r e d e M R a p i n e , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell C i n q u i è m e et n e u v i è m e inscriptions des supplices 50 A n g c o r W a t : p a s s a g e d u p r e m i e r a u d e u x i è m e étage, dessin d e H Clerget, d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell 51 A n g c o r W a t : u n péristyle d e la galerie des Bas-reliefs, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell 55 R u i n e s d u m o n t B a k i i e n g , dessin d e H Clerget, d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 58 A n g c o r T h o m , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 61 A n g c o r T h o m : porte sud-est, reste d e la chaussée d e s géants, dessin d e E T o u r n o i s , d'après M D e l a p o r t e A n g c o r T h o m : p o r t e ouest, u n g é a n t n e u f têtes, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e laporte 63 B a i o n : inscription t r o u v é e sur le côté droit d e la porte nord-est d e la t o u r centrale, dessin d e E T o u r nois, d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 65 B a i o n : f r a g m e n t d e bas-relief, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 66 A n g c o r T h o m : restauration d e B a i o n , dessin de E T h é r o n d , d'après u n e aquarelle, d e M D e l a p o r t e 67 E n c e i n t e s centrales : le roi lépreux, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 70 E n c e i n t e s centrales : Y a k s et K r o u t s u p p o r t a n t la terrasse d e la faỗade est, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 71 L e l e y : p r e m i è r e s lignes d e l'inscription sculptée, sur le côté droit d e la p o r t e d e la t o u r nord-ouest, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e , 75 L e l e y : p r e m i è r e s lignes d e l'inscription sculptée sur le côté droit d e la p o r t o d e la t o u r sud-est, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 79 A n g c o r W a t : t o u r d'angle d u s e c o n d étage, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell P l a n d e la p a g o d e d e P n o m B a c h e y , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e de M Gsell 89 P n o m B a c h e y : u n e d e s faces d u sanctuaire, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M Lefôvre, lieut e n a n t d e vaisseau 91 P n o m B a c h e y : détail d ' u n e porte d u sanctuaire, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M Lefèvre, lieutenant d e vaisseau • • 92 W a t P h o u : e n t a b l e m e n t sculpté, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 97 A n g c o r W a t : faỗade s u d , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n e p h o t o g r a p h i e d e M Gsell 12! Carte d e s lieux historiques d e l'Indo-Chine avant le XIII siècle, dressée p a r M Francis Garnier 128 C a r t e d e s lieux historiques d e l'Indo-Chine partir d u x n i siècle, dressée p a r M F r a n c i s G a r n i e r 129 e Carte e t h n o g r a p h i q u e , dressée p a r M Francis G a r n i e r 137 V u e d e P n o m P e n h : dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 141 P a g o d e n o u v e l l e m e n t construite C o m p o n g L u o n g , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M Delaporte U n e r u e C o m p o n g L u o n g , dessin d e E B o c o u r t , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 153 U n ballet la c o u r d u C a m b o d g e , dessin d e E B o c o u r t , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 157 D é p a r t d e P n o m P e n h , dessin d e À Herst, d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 159 Arrivée la pointe d e S o m b o r , dessin d e A Herst, d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 162 L e s p r e m i e r s rapides, dessin d e A Herst, d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e -163 R u i n e s la pointe d e S t u n g T r e n g , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 170 V u e d u S e C o n g , o u rivière d ' A t t o p e u , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 172 Navigation d a n s la forêt, dessin d e A Herst, d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 173 U n e halte d e nuit sur les b o r d s d u M é k o n g , dessin d e L D e l a p o r t e , -d'après nature' 175 V u e d u bassin d u M é k o n g , a u - d e s s o u s des cataractes d e K h o n , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 177 Passage d u petit bras, q u i sépare l'ỵle d e K h o n g d e la c h u t e d e S a l a p h e , dessin d e T W e b e r , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 178 Cataractes d e K h o n : v u e d e la c h u t e d e D o n I s o m , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 179 Navigation d a n s u n bras latéral d u lleuve, dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 180 C ô t e est d e l'ỵle d o K h o n g , dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e 181 C a m p e m e n t d e la C o m m i s s i o n franỗaise K h o n g , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n e aquarelle d e M Delaporte 182 L e s m o n t a g n e s d e Bassac, v u e s d e l'ỵle D e n g , dessin d e A Herst, d'après u n c r o q u i s d e M D e l a p o r t e 183 Carte des environs d e Bassac, dressée p a r M F r a n c i s G a r n i e r 185 Pièce d'eau d u m o n u m e n t d e W a t P l i o u , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e -185 C o r n i c h e sculptée W a t P h o u , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 186 U n e b o r n e d e la chaussée d e W a t P h o u , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n c r o q u i s d e M D e l a p o r t e 187 Statue d u roi qui a bâti W a t P h o u , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e 188 Figures sculptées sur u n rocher W a t P h o u , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n croquis d e M Delaporte Extérieur d u sanctuaire d e W a t P h o u , dessin d e H Glerget, d'après u n c r o q u i s d e M D e l a p o r t e 190 Intérieur d u sanctuaire d e W a t P h o u , dessin d e H Clerget, d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e 191 U n e crête d e m o n t a g n e , près Bassac, dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e 192 T o r r e n t desséché d a n s les m o n t a g n e s d e Bassac, dessin d e M L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e -193 V u e d e P h o u M o l o n g , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 195 P a g o d e royale Bassac, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e 197 U n e visite d u roi d e Bassac, dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e 202 C o s t u m e s observés p e n d a n t les courses d e Bassac, dessin d e E B o c o u r t , d'après u n dessin d e M D e l a porte 203 C é r é m o n i e d e la prestation d e s e r m e n t d u roi d e Bassac, dessin d e J a n e t - L a n g e , d'après u n c r o q u i s d e M Delaporte 205 Carte d u cours d u C a m b o d g e — Cataractes d e K h o n — dressée p a r M F r a n c i s G a r n i e r 208 V u e d u fleuve au-dessus d e la c h u t e d e S a l a p h e , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n e aquarelle d e M Delaporte 209 G r o u p e d'ỵles d e D o n Sai entre K o n g et Bassac, dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n e aquarelle d e M D e laporte 211 L a chasse a u x p a o n s , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 219 R a d e a u laotien, dessin d e L Delaporte d'après n a t u r e 221 C o u p e et r a m e - g o u v e r n a i l d ' u n r a d e a u , dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e 221 U n cultivateur chinois Bassac, dessin d e J a n e t - L a n g e , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 224 'Vue d u fleuve e n aval d e P h o u - F a d a n g , dessin d e A Herst, d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e 2-27 E m b o u c h u r e d u S e M o u n , dessin d e T h W e b e r , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e 228 P a s s a g e d u p r e m i e r rapide d u S e M o u n , dessin d e L a u r e n s , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e 229 C h a r b œ u r s laotien, dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 233 P l a n et élévation d u S p e a n T e u p , dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e 238 T o m b e a u x A m n a t , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 240 P a l m i e r s borassus cl récolte d u vin d e palmier, dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 242 L e M é k o n g v u d e la p o i n t e d e » P a k M o u n , dessin d e T h W e b e r , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e C é r é m o n i e religieuse d e l'investiture d u roi d ' O u b ô n , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 248 D r a g o n creusé, servant d e réservoir d'eau consacrée, dessin d e L D e l a p o r t e 249 Carte d u c o u r s d u C a m b o d g e entre P a k M o u n et B a n N a v e n g , dressée p a r M ^ D e l a p o r t e 249 Arrivée d e la C o m m i s s i o n franỗaise K e m a r a t , dessin d'E B a y a r d , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e U n e v u e d u fleuve entre B a n S e m h o n et K e n g K a a k , dessin d e T h W e b e r d'après u n e aquarelle d e M Delaporle 253 V u e d u fleuve a u - d e s s u s d u rapide d e P h o u L a n , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e Carte d u c o u r s d u C a m b o d g e entre Р а к M o u n et B a n N a v e n g — Suite — dressée p a r M D e l a p o r t e Carte d u cours d u C a m b o d g e entre Р а к M o u n et B a n N a v e n g — Suite — dressée p a r M D e l a p o r t e K e n g Y a p e u t , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e U n e halte d e nuit près d e K e n g K a a k , dessin d e T h W e b e r , d'après u n e aquarelle d e M D e l a p o r t e Tourbillon d e K e n g K a n i e n , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e ' R a d e a u laotien franchissant u n rapide, dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e B a n c d e schistes d é c o u v e r t d a n s le lit d u fleuve, dessin d e E T o u r n o i s d'après u n croquis d e M Delaporte U n e fresque d e la p a g o d e d e P e u n o m , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e •••• V u e d u m o n u m e n t d e P e u n o m , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e V u e des m o n t a g n e s d e p l o m b , dessin d e T h W e b e r , d'après u n croquis d u c o m m a n d a n t d e L a g r é e Partie Est des m o n t a g n e s d e L a k o n , dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e Partie O u e s t des m o n t a g n e s d e L a k o n , dessin d e L Delaporte d'après n a t u r e E m b o u c h u r e d u S e N g u m , dessin d e A Herst, d'après M Delaporte " E m b o u c h u r e d e la rivière d e S a n i a b o u r y , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e E m b o u c h u r e d u N a m K d i n , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e - Arrivée B a n B o u n c a n g u n j o u r d e fête, dessin de T h W e b e r , d'après M Delaporte T a t N o n g K a y , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e Inscription t r o u v é e B a n N a n M o n g (moitié d e la g r a n d e u r réelle), dessin d e T h W e b e r , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e V u e prise a u milieu des ruines d e V i e n C h a n , dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e Porte-cierges d e W a t Sisaket, dessin de E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e P l a n d e T a t L u o n g , dessin d e E T h é r o n d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e C o u r intérieure d e W a t Si Saket, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e V u e des m o n t a g n e s e n face d e M u o n g M a i , dessin d e H u b e r t Clerget, d'après u n croquis d e M Delaporte P a s s a g e d e K e n g P a n s a o , dessin d e T h W e b e r , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e Intérieur d e p a g o d e et porte-cierges antique, dessin d e E T h é r o n d , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e K e n g S a o et les m o n t a g n e s des environs d e Р а к L a y , dessin d e T h W e b e r , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e M o n t a g n e s calcaires e n face d e B a n M u o n g D i a p , dessin d e A Herst, d'après u n croquis d e M Delaporte K e n g L u p n g (24 avril), dessin d e T h W e b e r , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e V u e d u M é k o n g le 2 avril, dessin de L D e l a p o r t e d'après n a t u r e K e n g C a n i o c (25 avril), dessin d e T h W e b e r , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e U n s a u v a g e K g m o u , dessin d'Emile B a y a r d , d'après u n dessin d e M D e l a p o r t e V u e d u N a m K a n , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n dessin d e M Delaporte W a t T h o m e a S o c , dessin d e E T o u r n o i s , d'après M D e l a p o r t e P a g o d e e n f o r m e d e t o m b e a u , dessin d e H Catenacci, d'après M D e l a p o r t e L u a n g P r a b a n g , m i s e l'eau d ' u n e p i r o g u e d e courses, dessin d e L D e l a p o r t e d'après n a t u r e T o m b e a u d e M o u h o t , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e C a b a n e d e L a o t i e n p a u v r e , dessin de E T o u r n o i s , d'après M D e l a p o r t e Ustensiles d o m e s t i q u e s , dessin d e B B o n n a f o u x , d'après M Delaporte J e u n e fille laotienne (Bassac), dessin d ' E m i l e B a y a r d , d'après M Delaporte Ustensiles d e p ê c h e , dessin d e B B o n n a f o u x , d'après M D e l a p o r t e A r m e s et outils laotiens, dessin de B B o n n a f o u x , d'après M D e l a p o r t e C h a s s e a u cerf, a u L a o s , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e L e supplice d u torin, a u L a o s , dessin d e Janet L a n g e , d'après M Delaporte M o n n a i e s laotiennes, dessin d e B B o n n a f o u x , d'après M Delaporte P o i d s b i r m a n s , dessin d e B B o n n a f o u x , d'après M D e l a p o r t e T a t P h o u K i e o , dessin d ' H u b e r t Clerget, d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e E n t r é e d e la grotte d u N a m H o u , dessin d e E T o u r n o i s , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e S a u v a g e d e Р а к B e n , dessin d e Janet L a n g e , d'après M D e l a p o r t e B a n H a t s a , dessin d e T h W e b e r , d'après u n croquis d e M D e l a p o r t e C l o c h e d ' u n e p a g o d e d e Р а к T a , dessin d e R a p i n e , d'après M D e l a p o r t e P a l m i e r s éventails d a n s les ruines d e X i e n g S e n , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e D é p a r t p o u r M u o n g L i m , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e E n route d a n s les ravins, dessin de L Delaporte, d'après n a t u r e U n e s c è n e d e chanteurs, a M u o n g L i m , dessin d e A d e Neuville, d'après M Delaporte L e s A n n a m i t e s d e l'expédition m e t t e n t u n tigre e n fuite, dessin d e A d e Neuville, d'après M D e l a p o r t e L a o t i e n n e s v e n a n t p r o p o s e r des é c h a n g e s , dessin d e J a n e t L a n g e , d'après M D e l a p o r t e S o p Y u n g , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e I 73 253 256 257 250 257 258 259 263 265 267 270 271 271 275 276 277 278 281 286 287 290 291 292 293 295 299 305 309 310 311 313 315 317 321 323 325 327 329 332 333 334, 335 337 339 342 344 347 352 355 356 337 360 365 367 371 375 377 381 C o u p e d'upe p a g o d e e n ruines X i e n g H o n g , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 385 T a t C h o m Y o n g , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 389 M a r c h a n d s b i r m a n s , dessin d'Emile B a y a r d , d'après M D e l a p o r t e 391 ltoutede M u o n g L o n g X i e n g H o n g : B a n K o u é , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e 403 U n p a n n e a u d e la p a g o d e d e X i e n g H o n g , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 406 É m i g r é d u Y u n - n a n X i e n g H o n g , dessin d e Janet L a n g e , d'après M D e l a p o r t e 409 C o n v o i funèbre d'un Laotien, dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 4,11 Profil d u B o u d d h a e n b r o n z e d e la p a g o d e royale d e B a s s a c , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e Têtes de B o u d d h a e n grès sculpté, trouvées d a n s u n sanctuaire d e B a s s a c dessin d e E T h é r o u d , d après M Delaporte 412 Statue d e B o u d d h a , e n bois, T a t C h o m Y o n g , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 413 Chaire d'une p a g o d e , dessin d e C a t e n a c c i , d'après M D e l a p o r t e 414 G o n g s et T a m - t a m l'intérieur d ' u n e p a g o d e , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 415 Coffre servant r e n f e r m e r les livres sacrés, dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 415 Guérite o ù se retirent les b o n z e s , dessin d e Catenacci, d'après M D e l a p o r t e 416 Tablette offrandes, dessin de E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 416 bibliothèque d'une p a g o d e a u L a o s , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 417 T o m b e a u laotien, dessin d e B o c o u i t , d'après M D e l a p o r t e 419 P o n t sur la rivière d e L i n - n g a n , dessin d ' H u b e r t Clerget, d'après M D e l a p o r t e 421 C a m p e m e n t d a n s la m o n t a g n e , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 422 Intérieur d'un puits salin, dessin d e A M a r i e , d'après M D e l a p o r t e 431 Chaudières d'évaporation, dessin d e A M a r i e , d'après M D e l a p o r t e 432 P o m p e s supérieures, dessin d e A M a r i e , d'après M D e l a p o r t e 433 F o u r n e a u x des salines, dessin de A M a r i e , d'après M D e l a p o r t e 434 Ville d e Ta-lan, dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e 437 Ville m a c d e T o n g - h a y , dessin d e T h W e b e r , d'après M D e l a p o r t e 4SI E n route de T o n g - h a y K i a n g - t c h o u e n , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 454 E n route p e n d a n t l'épidémie, dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 457 C a n a p é d'une p a g o d e , dessin d e E T h é r o n d , d'après M D e l a p o r t e 465 Bonzeries e n ruines, a u x environs d e Ta-ly, dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 489 E n t r é e d e la plaine d e T o n g - t c h o u e n , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 493 R o u t e e n c o r n i c h e a u x a b o r d s d e la vallée d u fleuve B l e u , dessin d e L a u r e n s , d'après M D e l a p o r t e 499 Ville d'Houey-li t c h e o u , dessin d e M D e l a p o r t e d'après n a t u r e 501 Confluent d e P e - c h o u y k i a n g et d u K i n - c h a kiang, dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 503 T y p e s Si-fan Can-tchou-tse ( Y u n - n a n ) , dessin d e J a n e t L a n g e , d'après M Delaporte 523 F e m m e s sauvages T c h a n g - s i n , dessin de A d e Neuville, d'après M D e l a p o r t e 524 U n e s c a m o t e u r chinois T c h a n g - s i n , dessin d e Janet L a n g e , d'après M D e l a p o r t e 525 R e t o u r d a n s la vallée d u fleuve B l e u , dessin d e L Delaporte, d'après n a t u r e 527 M o n u m e n t funèbre d e M d e L a g r é e T o n g - t c h o u e n , dessin d e L D e l a p o r t e , d'après n a t u r e 529 L o n g - k i : habitation fortifiée d u vicaire apostolique d u Y u n - n a n , dessin d e M D e l a p o r t e , d'après n a t u r e L'expộdition franỗaise s o n arrivée H a n - k e o u , dessin d'Emile B a y a r d , d'après M D e l a p o r t e 541 T o m b e a u d u c o m m a n d a n t d e L a g r é e , S a i g o n , dessin d e Catenacci, d'après u n e p h o t o g r a p h i e 544 FIN DE LA TABLE DES GRAVURES, INSCRIPTIONS, CARTES ET PLANS CONTENUS DANS LE PREMIER VOLUME TABLE DES MATIÈRES CONTENUES DANS LE PREMIER VOLUME PBÉFACE I I A p e r ỗ u historique sur les dộcouvertes gộographiques e n Indo-Chine II Composition, organisation et ressources de la C o m m i s sion — S o n départ p o u r le C a m b o d g e et les ruines d'Angcor 13 Instructions d u gouverneur de la Cochinchine : But d e l'expédition 14 M o d e d'organisation — Attributions d u chef de l'expédition — Attributions des m e m b r e s de l'expédition 15 Journal d e l'expédition 10 Publication au retour de l'expédition — Hivernage de 1866, Laos inférieur 17 Laos m o y e n et Laos supérieur 18 Régions d u N o r d — D u r é e d u voyage — R e n seignements prendre — Précautions hygiéniques — Discipline, etc 19 Essai historique sur le C a m b o d g e 97 § I Traditions indigènes 98 § II Sources chinoises 101 § III Sources siamoises et hindoues 104 § IV Mœurs,ethnographieetphilologiedel'ancien Cambodge 108 § V R é s u m é des t e m p s anciens d u C a m b o d g e 1 § VI R é s u m é historique des t e m p s m o d e r n e s 138 VI Retour C o m p o n g L u o n g — Départ d u C a m b o d g e Ascension d u G r a n d Fleuve — Les premiers rapides — Stung Treng — K h o n g — Bassac 153 VII Séjour Bassac — R u i n e s d e W a t P h o u — E x c u r s i o n dans la vallée d u Se D o n — Fûtes de Bassac — V o y a g e de M Garnier Stung T r e n g et d e M de Lagrée Attopeu — Tribus sauvages d e la vallée d u Se C o n g )83 VIII III D e C o m p o n g L u o n g Angcor W a t — Notions générales sur les m o n u m e n t s cambodgiens o u k h m e r s V 23 C o m m e r c e de la vallée d u fleuve, de Bassac P n o m P e n h — Navigabilité — Débit et m a r n a g e d u Cambodge 221 IV IX Description d u groupe d e ruines d'Angcor : m o n t Départ de Bassac — L a vallée d u fleuve jusqu'à P a k C r o m — Athvéa — A n g c o r W a t — M o n t B a k h e n g M o u n et la vallée d u Se M o u n jusqu'à O u b ô n — — A n g c o r T h o m — Leley — Preacon — B a k o n g V o y a g e de M Garnier P n o m P e n h — L e S p e a n — Méléa — Preacan — P n o m B a c h e y 41 T e u p — Richesses et d é b o u c h é naturel d u bassin § I M o n l C r m • 41 d u G r a n d Lac — Retour dans le Laos 227 § II Athvéa 43 § III A n g c o r W a t 44 X § IV M o n t B a k h e n g 58 § V Angcor T h o m 60 Séjourdela C o m m i s s i o n O u b o n — Salines — V o y a g e par terre d'OubÔn K é m a r a t — Reconnaissance § VI Leley — Preacon — B a k o n g 74 d u fleuve par M Delaporte entre P a k M o u n et K é § VII Méléa — P r e a c a n 81 marat 247 § VIII P n o m B a c h e y 90 — Retour d u C o m m a n d a n t de Lagrée — M u o n g Long — Nouvelles difficultés — Xieng H o n g 387 XI D e K é m a r a t Houfen — B a n M o u k — L e m o n u m e n t de P e u n o m — L a k o n — U n e colonie a n n a XVIII mite etune nouvelle route commerciale — H o u t e n — Mines de p l o m b — V o y a g e de M Garnier d'Oubôn L e B o u d d h i s m e en Indo-Chine — Ustensiles d u culte Houten 263 — Cérémonies — Pâtes — Calendrier 411 XII XIX D e Houten Vien C h a n — Saniaboury — Région de D e Xieng H o n g Y u n - n a n — Xieng N e u a — M u o n g la cannelle et d u benjoin — Ponpissay — K o n g P a n g — Les Thai Y a — Arrivée e n Chine : SeKay — C o m m u n i c a t i o n s avec P o u e u n et le T o n g m a o , c o m m e r c e d e cette ville — Salines — P o u king — Les ruines de Vien C h a n 275 eul — Ta-lan — Gisements aurifères — Y u e n kiang — L e fleuve d u Tong-king; son importance c o m m e route c o m m e r c i a l e — L i n - n g a n — C h e - p i n XIII — T o n g bay — Arrivée Y u n - n a n - 421 D e Vien C h a n L u a n g P r a b a n g — Xieng C a n g o u M u o n g Mai — Rencontre d'un voyageur européen XX — P a k Lay — Les sauvages k h m o u s — Arrivée Luang Prabang Essai historique sur le nord de Tlndo-Chine — OriXIV Séjour L u a n g Prabang — Importance politique d e cette ville — Réception d e la Commission franỗaise T o m b e a u de M o u h o t 321 gine c o m m u n e des A n n a m i t e s et des Laotiens — R o y a u m e s fondés par les tribus Pe-youe — Histoire d u r o y a u m e d e Nanl-chao o u d u Y u n - n a n — R o y a u m e s de Vien C h a n , Xieng M a i et Xieng H o n g — Situation politique actuelle d e l contrée 465 XXI XV M œ u r s , habitations, costumes, industrie des populations laotiennes — Organisation politique et a d m i nistrative — Monnaies — Poids et mesures — Musique laotienne 329 XVI D e Y u n - n a n Ta-ly — L e L a o - P a p a — Départ d e Y u n - n a n — T o n g - t c h o u e n — Maladie d e M d e Lagrée — U n e partie de la C o m m i s s i o n part p o u r Ta-ly — L e fleuve B l e u — H o u e y - I i t c h e o u — C o n fluent d u Kin-ehaet d u P e - c h o u y kiang — Entrée sur le territoire maïiornétan — Arrivée Ta-ly — N o u s s o m m e s forcés u n e retraite précipitée — C o m m e r c e et ethnographie d u nord d u Y u n - n a n D e L u a n g Prabang M u o n g Y o n g — Choix d'une rouLe pour pénétrer e n Chine — Départ de L u a n g Prabang — L e N a m H o u , le N a m Ta — Xieng XXII K h o n g , K h a s L e m e t — Entrée sur le territoire birD e Ta-ly Saigon — R e t o u r T o n g - tchoucn — Mort m a n ; nous quittons le fleuve — M u o n g Lim, K h a s d u c o m m a n d a n t de Lagrée — L a mission de L o n g Mou-tse — Paleo, K h a s K h o s — S i e m Lap, K h a s ki — Siu-tcheou fou — N o u s n o u s e m b a r q u o n s Kouys — Sop Y o n g — N o u s s o m m e s arrêtés ! sur le fleuve Bleu — Tchong-kin fou — Han-keou Muong Yong 347 Shang-hai — Saigon 523 XVII D e M u o n g Y o n g Xieng H o n g — Séjour M u o n g Y o n g — Tat C h o m Y o n g — Populations Does — N o u s recevons l'autorisation d'aller M u o n g Y o u XXLI Conclusions générales — Politique de la France e n Indo-Chine et e n C h i n e , 545 APPENDICE IN 561 i ALPHACÉIIQUE fj69 TABLE DES GRAVURES, INSCRIPTIONS, CARTES ET PLANS 375 FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES DU PREMIER VOLUME COHIỴKTL — T y p et sléi' d e CHÉTE FIÏ.S
- Xem thêm -

Xem thêm: Geology (Travels, explorations) 56, Geology (Travels, explorations) 56

Mục lục

Xem thêm

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay