Oeuvres scientifiques de M. J. R. Bourguignat, Servain 1891

266 3 0
  • Loading ...
1/266 trang
Tải xuống

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 23/11/2018, 23:26

OEUVRES SCIENTIFIQUES DE M J.- R BOURGUIGNAT ŒUVRES SCIENTIFIQUES DE M J.-R BOURGUIGNAT OFFICIER D'ACADÉMIE CHEVALlER DE LA LÉGION D'HONNEUR SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA SOCIÉTÉ MALACOLOGIQUE DE FRANCE MEMBRE HONORAIRE OU CORRESPONDANT DE NOMBREUSES SOCIÉTÉS SAVANTES OU ACADÉMIQUES DE FRANCE ET DE L'ÉTRANGER, ETC PRÉCÉDÉES D'UNE PRÉFACE BIOGRAPHIQUE PAR Le Dr GEORGES SERVAIN Président de la Société malacologique de France PARIS IMPRIMERIE D DUMOULIN ET Cie 5, RUE DES GRANDS-AUGUSTINS, DÉCEMBRE 1891 Parmi les Malacologistes, il existe peu de savants dont les idées scientifiques aient soulevé d'aussi violentes inimitiés que celles dont s'honore notre Collègue, inimitiés inhérentes son rôle d'innovateur Si, d'une part, les colères de ceux dont il a troublé la quiétude ne lui manquent pas, il a su, d'autre part, IJar son inaltérable affabilité, conquérir l'amitié de tous ceux qui l'approchent Il est quelqu'un Né Brienne-Napoléon (Aube), le29 août 1829, après ses humanités passées Troyes, en Champagne, notre Collègue vint Paris, en 1850, dans l'lintention de s'adonner aux études du Droit; mais poussé invinciblement vers celles des Sciences Naturelles, il abandonna bientôt les premières pour se livrer entièrement aux secondes Dès 1852, il publiait une des parties scientifiques du voyage en Orient de M F de Saulcy, de l'Institut, et dès 1853, lors de la création de la Chaire de Paléontologie, il était appelé par le célèbre Alcide d'Orbigny la place de Préparateur de ce cours au Muséum de Paris, place qu'il conserva jusqu'à la mort de ce savant illustre, dont il était devenu l'aide et l'ami - 11- A partir de cette époque, poussé par l'ardeur du travail,notre Collègue s'adonna sans réserve aux études scientifiques; chaque année, il fit partre de nombreux Mémoires sur l'Archéologie, l'Épigraphie, la Botanique, la Géologie, l'Ostéologie, la Paléontologie et la Malacologie C'est surtout cette dernière, sa science favorite, qui servit de thème ses 'multiples ouvrages, et c'est au point de vue malacologique qu'il est intéressant d'étudier cet auteur et de montrer les évolutions scientifiques que l'étude, la réflexion et le travail ont apportées dans la série de ses travaux sur cette matière La Science malacologique, l'ộpoque oự notre ami commenỗa ses publications, ộtait une science encore mal assise; peine datait-elle, du reste, d'une cinquantaine d'années On avait alors l'habitude d'envisager l~s formes spécifiques sous un aspect tout particulier On s'imaginait faire preuve de savoir et de coup d' œil en agglomérant' sous un nom des séries entières de formes la plupart du temps très différentes les unes des autres, et en allongeant, sous ce nom, des kyrielles de citations synonymiques ordinairement inexactes Chacun, du reste, comprenait l'Espèce sa fantaisie Il n'y avait ce sujet ni règles ni méthode Pour les uns, les formes spécifiques consistaient en une réunion - 111- d'une ou de plusieurs variétés; pour les autres, en une agglomération plus considérable Chacune des Espèces, amalgame parfois insensé de formes distinctes, était, de plus, tantôt scindée en sousespèce, tantôt démembrée, et les démembrements passaient alors sur les congénères voi- sines ~~~O~l~~_~a~~a~~~ Les premiers travaux de notre Collègue, encore sous l'empire des idées qui avaient cours cette époque, portent le cachet de cette manière spécifique; mais, peu peu, au fur et mesure que l'étude et la réflexion lui montrèrent l'insanité' de ce mode, ses travaux se modifièrent et finirent par changer complètement de facture Pour notre Collègue, l'Espèce malacologique n'existe pas En Malacologie, son sens~ tout n'est que modifications, par cela même que parmi les animaux, les Mollusques sont, de tous les êtres, les plus aptes subir les influences des milieux, parce qu'ils ne peuvent s'y soustraire En présence de ces modifications, il a donc pensé qu'il fallait considérer l'Espèce malacologique comme une chose ahstraite, et élever néanmoins au niveau spécifique~ pour le besoin zoologique~ toute forme caractérisée par trois signes distinctifs nets et constants Cette Méthode nouvelle, qui, au grand mérite IV - de supprimer l'arbitraire, en ajoute encore un plus grand, celui d'attribuer aux spécifications une allure mathématique, donne cette Science une netteté, une clarté, une précision qui lui était jusqu'alors inconllue Les formes spộcifiques comprises de cette faỗon, c'est--dire envisagộes commeles résultantes des influences vitales et climatologiques, ont con· duit notre Collèg'ue des découvertes inattendues Avec les formes sur lesquelles, force de patience et cl' étude, il est parvenu lire les ~ signes résultants du froid, de la cllaleur, de la sécheresse ou de l'humidité, il est parvenu, disons-nous, en remontant des effets aux causes, rétablir les anciennes climatologies, comme celles du bassin de la Seine aux époques préhistoriques t, chiffrer les dates des dépôts, ainsi qu'il l'a fait pour les dép~ts inférieurs des dolmens de l'Algérie 2, et même recomposer la topographie d'un pays, comme il a si heureusement réussi pour la colline de Sansan de l'époque Miocène 3, etc Voir Mollusques terrestres et fluviatiles des environs de Paris tépoque quaternaire ID·~ Paris, 1869 Histoire des monuments mégalithiques de Roknia In-4 Paris, 1869 Histoire de la colline de Sansan, prộcộdộe d'une Notice gộologique, et suivie d'un aperỗu climatologique et topographique de Sansan l'époque des dép~ts de celte colline In-S Paris, 1881 -v- Avec l'ancien Système, ce n'étaient que descriptions plus ou moins réussies, que classifications plus ou moins naturelles, souvent mờme antinaturelles, sans dộductions, sans aperỗus nouveaux, sans ce quelque chose, enfin, qui donne une science un but et une portée intelligente Avec la nouvelle Méthode, l'horizon se développe, le champ des investigations s'agrandit, la subordination des caractères rend logiques les classifications, la spécification devient mathématique et les formes actuelles, sans compter leur importance zoologique, se transforment, entre les mains de ceux qui savent les comprendre, en médailles de la nature, avec lesquelles l'on peut rétablir la climatologie, reproduire les paysages des régions disparues el chiffrer les dates des temps jamais passés Cette Méthode de notre ami, cause de si fortes et de si nombreuses inimitiés, est un des grands services qu'il aura rendus la Science malacologique Si les personnes attachées aux vieilles idées, inféodées l'ancienne école, se sont constituées naturellement ses détracteurs, d'autres, amies du progrès, ont reconnu en lui le chercheur, le savant zélé et infatigable, en un mot, l'homme de science L'État l'a récompensé par la croix de la Légion d'honneur, le Ministère de l'Instruction publique - VI- par les Palmes académiques; la Société malacologique de France l'a nommé son secrétaire général vie; l'Academia panormitana scientiarum, l'Institut égyptien, la Société de climatologie algérienne, la Conchological Society of Great Britain and Ireland, l'Academy of natural Sciences of Unitecl-States, siég'eant Philadelphie, etc , ont tenu honneur de l'admettre dans leur sein; enfin, un grand nombre de Sociétés savantes ou académiques de Paris et des départements le comptent parnli leurs membres Les travaux de notre Collègue sont nombreux: ils atteignent le chiffre de cent quinze Eh bien t ces ouvrages forment peine la moitié de ce qu'il a fait partre ou en volumes séparés, ou dans des recueils scientifiques, ou des Revues, voire même dans des journaux, soit sous le nom de ses amis, soit sous des pseudonymes, soit sous des astérisques L'énumération serait longue s'il fallait mentionner toutes ces productions Du reste, nous ne les connaissons pas toutes, et nous sommes persuadés que l'auteur lui-même a perdu le souvenir d'un grand nombre Doué d'une grande facilité de travail, d'un coup cl' œil remarquable, d'une rare rectitude de jugelnent et surtout d'une mémoire prodigieuse, notre Collègue a semé son savoir, fruit de persévérantes études, sur presque toutes les branches - VJI- scientifiques, et cela, sans compter, en prodigue, sans songer que, sous l'effort constant de si multiples productions, il finirait un jour par dépasser ses forces physiques, et par être obligé, sous le poids des souffrances, de discontinuer cette vie de bénédictin laquelle il s'est condamné depuis si longtemps Mais espérons que notre ami reprendra bientôt assez de force pour mener bonne fin son Manuel de malacologie du Système européen et sa grande Histoire des temps quaternaires) laquelle il travaille depuis nombre d'années Puisse la Providence accorder encore une longue existence celui qui est l'âme de la Société malacologique de France, notre cher Secrétaire général Angers, août 1891 Dr G SERVAIN Président de 1& Société malacologique de France SOMMAIRE Pages ~ ~ 1-111 Épigraphie, archéologie • i IV-VI Mégalithologie, anthropologie • VII-XIII Ostéologie, paléthérologie.• fi XIV-XXIV Géologie, paléontologie • 25 XXV-XXX Malacologie (ouvrages périodiques) 38 XXXI-CX Malacologie (ouvrages séparés) 74 CXI-CXII! Malacoastratigraphie iû7 CXIV Tératologie i79 CXV Didaxologie i80 Index des Genres nouveaux IBi Index des Espèces nouvelles 193 -'242 Pages J}isidiunl Vionianum, fosse quat France Planorbis aclopus, Algérie adelosius, Italie Adowensis, Abyssinie id œthiopicus, agraulus, Algérie anabœnus, fosse mioc France • • anthracius, Valachie Arcelini, fosse quat France atticus, Grèce Aucapitainianus, fosse quat Sahara , Banaticus, Autriche- Bridouxianus, Tanganil\a callistus, fosse roioe France Campaneus, id Crosseanus, Suisse diaphanellus, AIg.érie , Duveyrieri, fosse quat Sahara elophïlus·, Transylvanie • Emyduum, fOSSe mioc France epagogus, id euchelius, Algérie • • • • euphœus, ?'d • gyreligmus, fosso mioc France hebraieus, Syrie • • • Herbini, Abyssinie Johœ fosSo mioe, Algérie Lavigerianus, Tanganika Ienapalus, fosse mioc France leptogyrus, id, Mabilli., France Maresianus, fosse quat Sahara megistus, Valachie microstatus, fosse mioc France Monceti, Tanganika •• Nordenskioldi, Russie numidicus, Algérie omalus, fosso mioe France Penchinati, Valachie piscinarum, Syrie • 0 • 0 • • • • 0 '- ~ 0' • • • • • 28 5f 51 f03 t25 93 36 5f 30 74 95 5j t6?> 36 36 84 93 95 5i 36 36 93 93 36 74 f25 26 163 36 36 65 95 H6 3H {53 5t 93 36 96 74 ~ 243Pages Planorbis Radigu~li, fOSSe quat Fra~ce t Raymondi, Algérie • sphœriolenus, fOSSe Inioc France stelmachœtius, France tanganikanus, Tanganika • , • '" teirous, fosse mioc France Planorhula calliodon, Égypte id Chambardiana, Cleopatrœ, id diodonta, id .LEgyptiaca, id Letourneuxi, id microstoma, id odontostoma, id Tanousi, id PJiodon Diolihanus, Niger elongatulus, id Letourneuxianus, id pachyodon, id • " Plotia Bloyeti, AfrifJ équat " Leroyi, id • • Poeyia gundlachioides, Cuba (Antilles) Pomatias Aradasi, Sicile " • atlanticus, Algérie , baliolenus, Sicile " Belloiri, Tunisie " cyclonixius, id Doumeti, id euneus, id eupleurus, Sicile " euristoma, Tunisie Frossar ii, fosse quat France , " Henoui, Tunisie • • • • Isseliapus, France • • " Latasteanus, Tunisie., • Letourneuxi, Algérie Macei,_ France ." , " mego~ius, Sicile , • • • , , Montero~a~i, id , montiỗola, Tunisie 28 93 36 79 163 36 70 70 70 70 70 70 70 70 70 1 , fO~ fOi- lOi i04 t59 i59 55 " 69 64 69 t46 146 t46 146 69 f46 30 i46 " 96 fi6 63 6996 fi669 " • - 244Pages Pomatias Pinianus, Sicile' • • primrevus, fosse quat France punicus, Tunisie Rayanus, France • Rogeri, Tunisie Sabaudinus, France Simonianus, id Tunetanus, Tunisie France Pseudanodont a aploa, Arnouldi, id Berlani, Valachie Cazioti, France Danubialis, Valachie id ellipsiformis, Euthymei, France Grateloupiana, id imperialis, id Isariana, id Klettii, Danemark, Russie lacustris, France • Letourneuxi, Valachie Ligerica, France • mecyna, Valachie Mongazonœ, France Nant.elica, id Nordenskioldi, id Pacomei, id Pancici, Serbie, Valachie Pechaudi, France • prroclara, Valachie France Rayi, rivalis, id Rossmassleri, Serbie, Valachie scrupœa, Valachie id Tanousi Trivurtina, France Pupa amblya, fosse quat Algérie Andorrensis, Andorre (Pyrénées) Aucapitainiana, Algérie Barattei, Tunisie • • • 69 28 146 49 f46 86 96 146 162 162 1iO 162 1iO JfO i62 t 10 162 i62 i JO 162 t tO itO 1iO i62 t62 110 ffi2 fiO tG2 JtO 1tO 162 1JO ! iO 110 162 26 ") 93 i45 - 245Pages Pupa Blanci, foss.quat France Bourgetica, France Brondeli, Algérie Delesserti, Syrie • ectina, fosse quat Algérie eudolicha, France • Gaudryi, Chypre Lallemantiana, Algérie Letourneuxi, id Loroisiana, France • Massotiana, Andorre (Pyrénées) Michoni, Syrie • palœa, fosse quat France • Penchinatiana, Andorre (Pyrénées) Poupillieri, Algérie punica, Tunisie Raymondi, Syrie Sabaudina, France Saulcyi, Syrie • Sublœvigata, France Pupilla Ra1frayi, Abyssinie Pyrgula pyrenaica, France • Hachis Bloyeti, Afrique équatoriale elongatulus, id Jouberti, id pachystoma, id Rachisellus Burtoi, id Ledoulxi, id Raffraya Milne.Edwardsi, Abyssinie Randabelia catoxia, Tanganika Heymondia Bridouxiana, id ià Giraudi, Horei, id Jouberti, id Monceti, id id pyramidalis, Revoilia Milne Edwardsi, Çomalis Rochebrunia Delmaresi, Afrique équatoriale Guillainopsis • • 32 86 93 77 26 60 40 93 93 80 85 77 28 85 93 f45 59 86 7* 86 " t25 55 i54 i5~ 154 i5i {54 i54 i25 f64 t6ft {3S t38 f63 f63 i64 fl4 i49 t.20 - 246Pages Roehebrunia Letourne uxi, Afrique équatoriale Revoili, Çomalis Rumella callifera, Tanganika Giraudi, id Jouberti, id Lavigeriana, id Millle-Edwardsiana, id Saillt-Simonia birimata, fosse pHoe Dalmatie id Letourneuxi, Sansania Larteti, fosse mioe France Segmentina Barreri, id Larteti, id microcephala, France • Milne-Edwardsi, fosse mine France Montgazoniana, France Servaini, Hongrie, Croatie Serprea Pintoi, Afriq équat Sesteria Gallandi, Diarbekir Sitala Raf1'rayi, Abyssini~ Soleilletia Abbadiana, Choa id Hanlyana, Spathella Bloyeti, Afrique équatoriale Nyassana, lac Nyassa (Afrique) spathuliformis, Afrique équatoriale Spekia Cameroni, Tanganika id Duveyrieriana, Giraudi, id Grandidierialla, id Bamyana, id Reymondi, id Sphœrium Alpecanum, France Boettgerianum, Pologne Brochonianum, France Deshayesianum, id gallicum, id hispanicum, Espagne Letourneuxi, Valachie Loirœ, France • Servaini, France f49 ii9 t6~ i38 f64 t6i 138 3' 34 35 36 36 i f6 36 ii6 i16 i56 i32 i2~ f40 440 160 i52 160 t63 438 1.38 138 i38 138 i2t i2i 78 38 i21 66 i2t f20 12i - 247 Pages Sphœrium subcapense, Abyssinie Sphyradium Adamii, Italie Stanleya, Giraudi, Tanganika Smithiana, id Stenogyra Grandidieriana, Afrique équatoriale Leroyi, ùl Subulina cylindracea, id Jickelii, Abyssinie Jouberti, Afrique équatoriale Lhotellerii, Abyssinie, Afrique équatoriale 103, Mabilliana, Abyssinie Perrieriana, id Succinea Adowensis, id africana, Afrique méridionale brachya, Franée Chefneuxi, Choa • chroabsinthina, France id Dupuyana, Fagotiana, id haliotidea, id Joinvillensis, fosse quat France Maresi, fosse quat Algérie megalonixia, Sicile Meneliki, Choa Milne-Edwardsi, France pyrenaica, id Raymondi, Algérie • • Saint-Simonis, France Servaini, Espagne • Soleilleti, Choa • • strepholena, Espagne sublongiscata, France id Valcourtiana, xanthelœa, id Sus primœvus, Mamm fosse quat France Syrnolopsis Anceyana, Tanganika Giraudi, id Grandidieriana, id Hamyana, id minuta, id i25 69 i3S 138 i57 t57 1.57 125 i57 t25 125 t25 {03 4i fOO 140 100 {OO 100 fOO 27 25 51 140 {OO iOO 44 100 {08 1.40 {OS 100 96 {GO i3 f37 137 t37 i37 t37 - 248- Pages Tanganika t38 id t38 itl i38 Maun~iriana, id • t38 opalina, id 163 ovoidea, id faS f{6 Tanousia Letourlleuxi, Dalmatie f{6 Marchesettiana, id ft6 Stossichiana, id Tayloria Jouberti, Afrique équatoriale 153 55 Testacella Brondeli, Algérie • • drymonia, Italie (Capri) 83 episcia, France • • Fischeriana, Algérie • 35 Nouleti, fosse mioc France Pecchiolii, Italie • 55 Saulcyi, Syrie • 74 Thapsia Buchholzi, Afrique équatoriale 136 Chaperiana, id t53 euryomphala, Abyssinie • • i24 {59 Tiara Vouanica, Afrique équatoriale Tigris europœa, MaInm foss quat Belgique 2i 14{ Tiphobia Jouberti, Tanganika longirostris, id • • • • • f4t Tripaloiu Letourneuxi, fosse plioc Dalmatie 3i , Trochonanina Anceyi, Afrique équatoriale t36, t 53 id Bloyeti, 153 Leroyi, id 153 Smithi, id 153 Tanganikia Fagotiana, Giraudi, globosa, 5' 5' • Onio actephilus, Suisse France adonus, Albanorum, id 4lfierianus, Choa Alpecanus, France Andeliacus, id Ararisianus, id arcuatulus, id arenarum, id Bagdadensis, M.ésopotamie • 8' {52 {52 i4t f22 {52 ,i52 {52 t22 74 - 249- Vnio Benoiti, Sicile Berenguieri, France Berthelini, id Besnardianus, id Bivonianus, Sicile • Blanci, 1ta lie • • Bourgeticus, France • Brevieri, iJ Bridouxi, Tanganika Caficianus, Sicile • calathus, Tallganika callichrous, Italie campanus, id campsus, id campylus, France Cancrorum , id Caroliensis, id Catalaunicus, id Caumonti, id Charbonnieri, Tanganika • Churchillianus, Mésopotamie Cirtanus, fosse mioc Algérie Corbini, France • • Coulboisi, Tanganika • • Courquinianus, Espagne crassatel1us, France d'Anconœ, Italie Delesserti, Syrie Delevelieusœ, Tunisie Delpretei, Italie diptychus, France Dolfusianus, id Doumeti, Tunisie Dromauxi, Tanganika Duponti, Nyanza-Oukéréwé Edwardsianus, id edyus, France • eucallistellus, Italie eucirrus, Syrie eucyphus, Anatolie • Pages 126 122 i22 152 i27 i27 122 122 7t i27 139 127 i27 126 152 i22 t52 152 152 71 • 49 26 i22 71 62 {22 127 74 1~7 t26 f52 122 • 147 7t t28 f28 122 i27 49 49 - 250.- Unio euphraticus, Mésopotamie -r fabœformis, France Fagoti, id faisus, id Fournei, " id Frayssiallus, id gallicus, id Gentiluomoi, Italie • Gestroianus, France, Italie glaucinus, Italie Gobionum, Feance Gonthieri, Russie Graellsianus, Espagne Grandidieri, Nyanza-Oukéréwé Grantianus, i4 Grelloisianus, Syrie • Guillemeti, Tanganika Gurkensis, Italie Hamyanus, Choa Hattemani, France Hauterivianus, id Hauttecœuri, Nyanza-Ouk éréwé Herlnosus, lac Nyassa (Afrique ) Hippopotami, foss qual France ignari, France ignariformis, id Ilgi, Choa • Ingrandiensis, France Isseli, Italie Jickelii, Abyssinie Joinvillensis, foss quat France Jordanieus, Syrie Josseti, Tanganika Jouberli, id - Jousseaumei, France Lagnisicus, id latinus, Italie • Lavigerianus, Tanganika Lemotheuxi, France Letourneuxi, Algérie • Pages 74 f22 122 i 21 122 t52 t22 f27 i22 i26 122 49 62 1.28 i28 46 ï't i26 ffti t52 f22 i28 152 28 f52 152 140 i?!2 f27 i26 28 46 7i 7f f22 i22 f26 71 152 93, 94 251Vages Onio Ligerieus, France • • J ,ocardianus, id , J4ourdeJi, Nyanza-Oukéréwé , , lugdunicus, France • lunulifer, Syrie• • " , " Maccarthyanus, Algérie • macrorhynchus, France • , Mariœ, id Matronicus, id mauritanieus, Algérie Menardi, Tanganika.• Meneliki, Choa • , " ,t, meretricis, Italie, France., Meyranicus, France • , Michoni, Syrie • • Milne-Edwardsi, France Moineti, Tallganika • • • Monceti, Nyanza-Oukéréwé, • • Monterosati, Sicile , mucidellus, France , • , id , mucidulus, nyassanus, lac Nyassa (Afriq.) Oberthurianus, Fraqce , Opperti, Mésopotamie orientalis, id Pacomei, France padanus, Italie Passavanti, France Pecchiolii, Italie , • • Pedemontanus, id Penchinatianus, Espagne Piloti, France , , • • • Pinciacus, itl pisanus,: Italie • • •• Pornre, Italie, France potamius, Franoe • proechistus, Valachie ., proechus, Suisse Prusii, Anatolie • Randabeli, Tanganika.· .' li li li li • • • ' • f22' t22 i49 1.52 46 63 t22 t52 t22 65 7J tit i22 152 74i22 71 128 127 152 122 152 1.52 45 74 i52 f27 1.52 1.27 i27 62 1.'2 122 126 i22 122 91 8i 45 7j 252 Pages 122 Unio rathymus, France id Hayi, Riciaceusis, id rostratellus, id -:- Rothi, Syrie Rouirei, Tunisie Ruellani, Nyanza-Oukéréwé • Salmarensis, France Saulcyi, S~lrie • • Schwerzenhachi, Turquie Sehinensis, Italie • Seneauxi, France id septentrionalis, Socardianus, id Soleilleti , Choa Strobeli, Italie.• subreniformis, Espagne Surraulti, France id talus, terminalis, Syrie Tigridis, Mésopotamie.• Triffoiricus, France Tripolitanus, Syrie Uziellii, Italie • • • • • Valliericus, France • Verbanicus, Italie • Vescoi, Turquie Vinckei, Tanganika Vittorioi, Italie • Vysseri, Tanganika Zellaticus, Algérie, Tunisie Ursus Faidherbianus, Mammifère vivant et foss quat Algérie• • • t, Lartetianus, Mamm fosse quat Algérie 11, Letourneuxianus, id 11, Pomelianus, Mamm fosse quat France Rouvicri, Mamm foss quat Algérie 11, Valvata regyptiaca, Egypte Arcelini, fosse quat France !22 122 i22 62 1.47 1.28 1.52 74 45 1.26 1.52 1.22 1.22 1.40 1.27 62 i52 1.52 74 74 1.52 74 1.26 1.52 126 i5 71 i26 7t 1.47 i7 15 i6 13 16 70 30 - 253Pages Valvata eallista, Égypte C:oronadoi, EspagD~ judaiea, Syrie Larteti, fosse mioe France Letourneuxi, Égypte planulata, id Revoili, Afriq éqoat Rothi, Égypte• Saulcyi, Syrie syriaca, Syrie Vertigo aprica, Algérie Barreri, fosse mioe France.' bothriocheila, id., briobia, Algérie • • • eal1ostoma, fosse roioe.· France Campanea, id ehydrea, id codia, Algérie eodiolena, fosse roioe France cyclophora, id discheilia, fosse quat Algérie eucrina, t'osso [Inioe France eumicra, Suisse • • lremodonta, fOSSe mioe France Latasteana, Tunisie • , Ludovici, fosse mioc France Maresi, fOSSe quat Algérie microlena, Algérie • • • micronixia, fosse roioe France id Milne·-Edwardsi, ne~ra, id onixiodon, id ragia, id rhynchostoma, id tapeina, id triodonta, id Vitrina rethiopiea, Abyssinie antediluviana, fosse quat Algérie Herbini, Abyssinie Letourneuxi Algérie 70 68 70 38 70 70 i59 70 77 70 93 35 36 9~ 36 36 35 93 36 36 26 35 84 36 ii5 35 26 93 36 36 36 36 3.6 36 35 36 t24 27 t2' 9i Pages f'Vitrina MHne-&l1t&rdsiana, Abyssinie i24 Ab"" Penchinati t huee.•• Poirieriana, • Raffrayi, id striata, France • Vivipara acerosa, Valachie~ Serbie, ~'" amblya, ·Valachie Aristidis, Serbie Bajamontiana, fOSSe plioc Dalmatie Blanci, Grèce brachya, Croatie, Carniole, Frioul Bridouxiana, Tanganika • id Brincatiana, carniolica, Carniole cloantha, Manebourie • communis, France, Allemagne • • • crystallina, Angleterre danubialis, Valachie elophila, Manohourie Gallandi, Turquie imperialis, !t'rancè Is~eli, Italie ' Letourneuxi, Valachie microlena, Valaohie Nevilli, Anglelerre occidentalis, France~ 97, pach)'a, Manchourie paludosa, Danemark Pauloviciana, fosse pHoc Dalmatie Penchinati, Valachie • Simonsi, lac Nyassa (Afrique.) Smithi, id sphreridia, VaJachie • stelmaphora, Chine stron~)~Ja, Valachie, Allemagne subfasciata, Anatolie, Europe méridionale Taciti, Valachie • • Tanousi, Serbie • taurica, Russie Thiesseana, Valachie.• jj 67 i24 f24 67 56 97 106 33 106 ··.··t & • • • • • i63 i63 106 54 106 106 97 57 {06 133 i06 106 97 {06 i06 5~ {06 33 96 i52 i52 i06 56 f06 96 106 t06 106 f06 .- 255 Pages Zonites amenus, Algérie • •.•.• • {08 achidœus, id {OS achlyophtlus, id 9i amphieyrtus, Syrie 52 apalistns, Algérie 91 apneus, fosse roioe France • • • 35 argius, Algérie 52 id Blidahensis, 63 Blondiaous, France 96 {08 callopisticus, id catoleius, Égypte 66 cavaticus, Algérie 108 chelius 9i Courquini, Espagne 66 " crystalliformis, Dalmatie 108 deilus, Russie • • 48 {08 diaugus, Algérie, Tunisie • Dumontianus, France 86 Durandoianus, Algérie.• 66 Elephantium, fosse quat France 27 eudedalreus, Grèce •• 47 eurabdotus, Algérie 63 eustilbus, id 9i Farinesianus, France, Espagne 65 g)""rocurtus, Espagne i08 {G7 illautus, France • iOS improperus, Algérie 6i Issericus, Algérie Jacetanicus, Espagne 66 Jatebricola, Grèce 47 Lawleyanus, Italie 60 96 Maceanus, France 65 Navarricus, France, Espagne iOS noctuabundus, France {OS parthenicus, Algérie Pazi, Espagne 63 {08 permodestus, Algérie Pictonicus, France 66 piestius, Algérie 52 Pilaticus, Suisse 83 • • • - 256Pages Zonites Pomelianus, Algérie psaturus, id pseudohydatinus, France, Italie Rigiacus, Suisse • secretus, France • • sedentarius, France , septentrionaHs, Prane•• stilpnus, ross quat France subglaber, France • subplïcatulus, Algérie subterraneus, France subvitreolus, Algérie id tardus, tenebrarius, France umbraticus, Espagne vesperalis, France, Algérie vitreolu~, Espagne • • Walderdorffi, Dalmatie Zancleus, Sicile Carniole Zospeum aglenum, nycteum, id nyctozoilum, id FIN 63 9t 47 83 i08 f08 65 32 80 94 47 108 {08 408 -107 108 i08 {08 iOS 48 48 48 ... des résultantes des grandes lois cosmiques: A, de la variation de l'excentricité de l'orbite de la terre; B, de la varia tion de l'obliquité de l'écliptique; C, de la précession des équinoxes,... Didaxologie i80 Index des Genres nouveaux IBi Index des Espèces nouvelles 193 OEUVRES SCIENTIFIQUES DE M J.- R BOURGUIGNAT ÉPIGRAPHIE, ARCHÉOLOGIE - Inscriptions romaines de Vence (Alpes- Maritimes)... crânes des grandes sépultures étaient des crânes de type dolicho-pentagonal de race arias; lorsque ceux des petits dolmens appartenaient soit des nègres, des métis, soit, pour la plus grande partie,
- Xem thêm -

Xem thêm: Oeuvres scientifiques de M. J. R. Bourguignat, Servain 1891, Oeuvres scientifiques de M. J. R. Bourguignat, Servain 1891

Mục lục

Xem thêm

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay