Histoire naturelle de la France P24, Paléobotanique (plantes fossiles), Fritel 1903

425 4 0
  • Loading ...
1/425 trang
Tải xuống

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 23/11/2018, 23:18

lomf IffURELLE !>ELA FRANCE 24e bis PARTIE PALÉOBOTANIQUE (PLANTES „.,-;r FOSSILES) ;veỗ 36, pieches hors texte et 412 dessins dans !e texte I;NTOTAL DES46 FIGURES ;-."!'II'HM.VNT II.!", P.-H FRITEL Aita'-liéau MusiiSum d'Histoirenaturelledo Paris T PARIS, MAISON EMILEJJEYROI.LË LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 4fi, RUE DU BAC 1903 ÉDITEURS HISTOIRE NATURELLE 24e bis DE LA FRANGE PARTIE 'BALÉOBOTANIQUE (PLANTES FOSSILES) NATURELLE DELA HISTOIRE FRANCE 24e bis PARTIE PALÉOBOTANIQUE (PLANTES FOSSILES) Avec 36 planches hors teste et 412 dessins dans le texte DE546 FIGURES FORMANT UNTOTAL PAR P.-H FRITEL ỵtachéau Muséumd'Histoirenaturelledo Paris 7e PARIS, -MAISONEMILEDEYBOLLE LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46 RUE DU BAC 1903 ÉDITEURS PRÉFACE donné avons nous de l'ouvrage que Complément France, de caractéristiques sur les Animaux fossiles des plantes l'examen but a pour ce second volume l'histoire de antérieures aux époques vécurent qui de les paysages successivement animant du globe, la tard être devait plus continent du qui cette partie débris, les France, et dont on retrouve aujourd'hui différentes dans nombre, en plus ou moins grand couches de notre sol conLes végétaux ne se sont qu'imparfaitement très conditions des suite : fossile l'état par servés d'un sein au de leur enfouissement particulières délicala de aussi cause et sédiment préservateur, en général, tesse de leurs organes qui n'opposèrent, destruction de causes aux résistance faible qu'une débris leurs rencontrer de rare assez est-il Aussi en persuffisant pour dans un état de conservation mettre une étude approfondie seules sont détachées des parties En général, des feuilles, des telles que nous, parvenues jusqu'à Il PRÉFACE des fruits, ou simplement des fragments ou de bois Les fleurs ou organes floraux, des plantes indispensables pour la classification sont d'une excessive rarelé! Aussi faut-il vivantes, avouer que bien souvent les rapprochements faits entre les plantes fossiles et les vivantes restent entachés de quelques doules Il existe d'ailleurs d'immenses lacunes dans la connaissance des types anciens, d'entre beaucoup eux ne -s'étant pas trouvés, durant leur vie, dans des soit conditions leur fossilisation, qui permissent cause de leur extrême fragilité, soit par suite de leur habitat trop éloigné des centres de sédimentation Cette rareté relative fossiles par des végétaux aux animaux et surtout aux'invertébrés rapport dans est, en grande partie, la cause de l'abandon être restée l'élude de ces fossiles, lequel semble d'un bien dignes cependant d'attirer l'attention plus grand nombre de personnes, parmi celles qui aux sciences géologiques s'intéressent La recherche même des plantes fossiles fournira, ceux qui s'y livreront l'occaavec perspicacité, sion de faire des découvertes beaucoup plus nombreuses et non moins intéressantes, bien loin de là, que celles qui restent faire dans le domaine de la et, comme l'a fait remarquer paléoconchyliologie, M B Renault, ce n'est pas le terrain qui manque aux recherches, mais bien plutôt les chercheurs graines, d'écorce PREFACE 111 animés du désir de faire des découvertes presque inévitables des Les lacunes qui existent dans le groupement plantes fossiles, par rapport aux grandes divisions du règne végétal tel qu'il est actuellement repréde groupes éteints très imporsenté, et l'existence de nos tants et riches en espèces caractéristiques nous oblige modifier, dans ce volume, terrains, la marche que nous avions suivie pour l'étude des animaux fossiles Au lieu de passer en revue les espèces les plus en suivant l'ordre méthodique, c'est-àfréquentes dire marchant, du simple au composé, comme nous l'avions fait pour la Paléontologie, nous prendrons ici les associations de végétaux ou « flores » comme elles se prộsentent dans la sộrie slraligracelles qui sont reprộsenphique, en commenỗantpar tées dans les couches les plus anciennes de l'écorce terrestre pour arriver, pas pas, celles dont les débris se rencontrent les plus dans les sédiments récents Cet examen de la répartition des végétaux dans le temps fera l'objet de la première partie de ce volume; dans la seconde, nous étudierons plus particulièrement les espèces végétales reconnues en France aux différents niveaux stratigraphiques Les espèces mentionnées dans ce volume sont au nombre de 539, représentées par 412 figures dans le ÈRES SYSTÈMES ÉTAGES Monlien K Danien c l Aturien • £ B y, h-a se (I Emscnerieu 3S < /I Turomen m S/ • Si/-.Cenomamen /\ I Bi o l Albien BH ] S'ë" < Aptien 55 j Barrêmien us I TaA„„„,„;„„ Meocomien i S i FLORES ^T Lignites de Fuveau du ( Grès végétaux p -lT-, , /Beausset l , Arcile noire,,7feuilletée , ^g ,p ,• /de Martigues (var) Cénom de ( l'Argonne S" ,° , G r , 0, ,, de St-Paulet /Lignite I g '" i More du Gault el de la j ° jgaize du Bray et de l'ArJ (gonne N N de fer de la iK, Minerai „, , (Haute-Marne A' / Calcaires lithographilac d'Arde Cirin, du Iques Tr;J„:„ ' ,, , iPorllanuieii < ,,r \ , Kimeriagiep D de d ! jg j maille, Orbagnoux, Ë< I \Crey et de Morestel Oolithe de St-Mihiel M | ' g<
- Xem thêm -

Xem thêm: Histoire naturelle de la France P24, Paléobotanique (plantes fossiles), Fritel 1903, Histoire naturelle de la France P24, Paléobotanique (plantes fossiles), Fritel 1903

Mục lục

Xem thêm

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay