Atlas de poche des Oiseaux de France Belgique et Suisse T1, Hamonville 1898

238 2 0
  • Loading ...
1/238 trang
Tải xuống

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 04/11/2018, 23:47

BIBLIOTHÈQUE DE TOCHE DU NATURALISTE — ^7^ ATLAS DE POCHE 49^2- DES VII "IblSEAUX DE FRANCE "^^^'^^ BELGIQUE ET SUISSE Utiles ou Nuisibles / Suivi d'une étude (VensemhJe sur les le Baron 72 PLANCHES Oiseaux PAR L D'HAMONVILLE COLORIÉES ET PLANCHES NOIRES REPRÉSENTANT 70 OISEAUX, 28 CEDFS ET NIDS PARIS LIBRAIRIE DES SCIENCES NATURELLES 52, PAUL KLINCKSIECK RUE DES ÉCOLES, 1898 Tous droits réservés 5:2 PREFACE J'aime et j'étudie les oiseaux depuis c'est-à-dire depuis un mon enfance, demi-siècle; et plus j'avance en j'ai pris de goût cette étude qui m'a de plus en plus convaincu de l'importance de ces petits êtres, et du grand rôle qu'ils jouent dans la Nature, A la suite d'une longue maladie d'enfance, le médecin m'ayant prescrit la campagne pour quelques mois, je me mis parcourir les plaines et les bois, où m'attiraient invinciblement ces gracieux volatiles, que je âge, plus sus bientơt reconntre soit leur vol, soit leur chant Aussi je ne tardai pas collectionner leurs œufs et leurs nids, puis plus tard les oiseaux eux-mêmes, quand j'eus appris les conserver Tous les loisirs que me laissaient mes études furent consacrés ces recherches, qui ne tardèrent pas augmenter trésor mon petit mes diplômes en de mes opérations et de mes Mes études terminées et poche, j'étendis le cercle voyages, et c'est ainsi que j'arrivai graduellement, créer de toutes pièces une collection considérable d'oeufs et d'oiseaux d'Europe, et même de quelques familles d'oiseaux exotiques, brillant plumage; elle compte aujourd'hui parmi les plus complètes et les mieux entretenues Chaque spécimen est étiqueté, catalogué, a son histoire propre, en sorte que leur réunion constitue, en plus de leur valeur scientifique, une série de souvenirs — se rapportant incidents, vi- leur recherche, leur capture, aux aux joies et aux peines, dont ils ont été l'objet Que d'événements piquants sur terre et sur mer, que d'aventures intéressantes et parfois périlleuses j'aurais peu de place dont je dispose ne me restreindre! Mais au moins je voudrais, ami lecteur, vous faire profiter en partie de mes jouissances, vous initier mes études favorites, vous amener observer vous-même et surtout vous faire aimer et protéger ces frêles créatures, dont beaucoup nous rendent les services les plus importants raconter faisait ici, si le un devoir de me Mon but étant de vulgariser la science, évité j'ai autant que possible les termes scientifiques, en expli- quant leur place ceux que j'ai dû employer; car, pour il faut avant tout se faire bien comprendre Nous manquons, en France, de livres de science la portée du plus grand nombre des lecteurs, qui sont peu ou mal préparés aux études d'histoire naturelle La Bibliothèque de poche que M Klincksieck a inauguré il y a trois ans, me part répondre aux désirs des nombreuses personnes qui n'ont ni le loisir vulgariser, ni la volonté de faire des études approfondies ; c'est pourquoi j'ai été heureux de m'associer son œuvre, en me chargeant de ce petit volume Aussi je dis bien haut que je serai heureux, trois fois heureux et bien dédommagé de mes peines, si je puis apprendre que que j'ai non seulement satisfait de nombreux lecteurs désireux d'apprendre, mais encore formé des élèves, qui un jour en sauront plus que leur premier mtre L'ordre suivi dans ce volume est très simple c'est le classement scientifique, très facile comprendre ; — VII — chez les oiseaux Les planches donnent l'indication des populaires, franỗais et latins, de chaque oiseau noms ; celui de la famille laquelle il appartient, son histoire son utilité, ses mœurs, sa passager ou erratique Ce dernier mot s'applique aux espèces qui nous visitent inopinément diverses époques La deuxième partie de notre Atlas contient les générahtés dont on trouvera rénumération la table, et particulièrement les vœux que nous avons pu faire adopter par plusieurs Sociétés scientifiques, au sujet de la défense et de la protection des petits oiseaux €ette première Série est loin de comprendre tous les oiseaux répandus dans notre région je me propose donc, si Dieu m'accorde la santé, de la compléter par une seconde tout aussi importante et non moins intéressante que la première et que j'espère pouvoir donner l'automne 1898 Celle-ci sera peut-être suivie son tour d'un troisième volume sur nos mammifères très courte mais nidification ; s'il très exacte, est migrateur, , ; ; indigènes Un mot encore, ami lecteur, avant de vous laisser Comme beaucoup de Naturalistes, j'ai une bibliothèque considérable d'ouvrages spéciaux Mais je me suis fait une loi, dans mes nombreux écrits sur l'Histoire naturelle, de n'utiliser que mes observations personnelles C'est ainsi que j'agis encore aujourd'hui et c'est ma manière moi, de rester toujours tourner la page : scientifique L'Auteur Château de Manonville, septembre 1897 — — ORDRE DES RAPACES Aigle royal Représenté ijiO de grandeur nalurelle Cet Aigle est devenu fort rare en France, on ne l'y trouve qu'accidentellement, sauf dans les Pyrénées et dans les hautes montagnes suisses et savoisiennes, où il vit sédentaire La femelle est un peu plus grosse que le mâle; c'est d'ailleurs la règle chez tous les Falconidés Il n'est bien adulte qu'à trois ans, et, plus il est jeune, plus sa livrée est variée de plumes blanches ou roussâtres C'est au sommet des plus hauts rochers pic que cet oiseau établit son nid ou airCy ainsi qu'on appelle les nids des Rapaces; il le construit sur une plate-forme ou dans une crevasse inaccessible, en lui donnant pour base un plancher composé de branches et brindilles entrelacées, et en le recouvrant d'une épaisse couche de bruyères entremêlées de matériaux mollets Il y dépose un ou deux œufs, semblables, pour la forme et l'aspect général, ceux de la Buse, et souvent même plus chaudement colorés, mais infiniment plus gros, car ils ont un diamètre moyen de centimètres sur On a depuis bien longtemps fait ce beau Rapace une réputation de force et de courage, qui a été singulièrement exagérée; et de tous temps les auteurs ont parlé de ce roi des airs, que ceux de la terre se sont plu faire figurer dans leurs armoiries J'ai eu pourtant plus d'une fois l'occasion de le voir de près, et de capturer son nid je l'ai étudié dans les Pyrénées, dans les Hautes-Alpes, et tué Paffùt en Algérie Eh bien, je dois le dire, l'impression que les auteurs m'avaient donnée sur ce Falconidé, d'ailleurs redoutable, a été singulièrement dộỗue Je veux bien que, suivant la loi de la lutte pour la vie, il soit parfois hardi quand il a faim, mais d'habitude il ne s'attaque qu'à moins fort que lui, et quand la chair : manque, ce qui arrive souvent, il se rabat sans vergogne, et avec un ^ros appétit, sur les cadavres qu'il dispute aux Vautours et aux Corbeaux vive lui Nuisible — Sédentaire Aigle royal Aquila fulva Famille des Falconidés Très utile Buse — Sédentaire vulgaire Lairc Buteo vulgaris Famille des Falconidés — — Buse vulgaire Représenté ijô de grandeur naturelle La Buse est si variable dans son plumage que les anciens auteurs en avaient fait plusieurs espèces Les brunes sont les plus répandues; il y en a de rousses, de grises, et même de toutes blanches qui ne sont pas des Albinos, et quelques-unes même portent ces trois couleurs Elle est de la taille d'une poule, a la queue ronde et courte, tandis que celle du Milan, avec lequel on peut la confondre, est longue et fourchue Le Busard de marais, qui lui ressemble aussi, est toujours plus foncé, souvent d'un l3run chocolat, et ne se rencontre que sur les élangs et sur les marais enfin V Autour vulgaire, qui est d'un gris cendré, a la queue et les tarses beaucoup plus allongés Le tarse est cette partie sèche de la jambe qui supporte le pied de l'oiseau Si j'ai appuyé sur ces différences, c'est que la Buse est très utile, tandis que les Rapaces auxquels je la compare sont des plus nuisibles Elle est commune en France, mais un peu moins aujourd'hui qu'autrefois On la trouve dans les plaines des pays boisés, où elle fait la chasse consciencieusement aux petits rongeurs si nuisibles, particulièrement aux campagnols, qui forment le fonds de son bien modeste ordinaire Sur une cinquantaine de sujets au moins, dont l'estomac a été visité soit par moi, soit par mon préparateur, nous n'y avons jamais rencontré que des rongeurs nuisibles, quelquefois des grenouilles, et une seule fois un orvet La Buse bâlit son aire de brindilles sur un arbre en forêt, dans le commencement d'avril, et y pond, vers le 15, deux, plus rarement trois œufs, dont nous donnons la figure planche 71 Les poussins, vêtus de duvet comme tous ceux des Rapaces, sont leur naissance d'un blanc sale, qui en peu de temps passe au gris cendré ; Faucon pèlerin Représenté d/4 de groMdeur naturelle Pèlerin soit moins gros et moins puissant que ou Faucons blancs du Nord, les plus recherchés des Anciens pour la chasse, il n'en est pas moins redoutable par sa force, et la puissance de ses serres et de son vol En outre, il est entreprenant, audacieux, et ne craint pas de risquer sa vie en s'attaquant des adversaires plus forts que lui Il fait partie du groupe d'oiseaux de vob que les fauconniers avaient nommés nobles par opposition ceux moins hardis ou lâches auxquels ils avaient réservé le nom ^'ignobles Notre Faucon ne vit que de chair vive et palpitante; et c'est un grand destructeur de gibier heureusement peu répandu, malgré son nom de communis Il voyage surtout en hiver, et parcourt de préférence les grandes plaines favorables la chasse, où il sait trouver d'abondantes provendes.il est cependant sédentaire sur quelques points spéciaux, où il se repro- Bien que le les Gerfauts des rochers élevés et inaccessibles qu'il établit ce n'est que très rarement qu'on la trouve sur les arbres Autrefois, il y en avait toujours un ou deux couples qui nichaient dans les falaises près de Dieppe mais comme ces falaises se détachent très facilement, souvent au moindre choc, en larges bandes qui s'écroulent la mer, il y a grand danger s'y faire descendre avec des cordages J'en fait l'expérience personnelle, quand j'ai voulu le capturer avec un ornithologiste distingué, M Hardy, de Dieppe Ce Faucon emploie des brindilles dans la confection de son duit C'est sur son aire ; et ; comme tous les Rapaces; mais l'intérieur en est très il le garnit d'une épaisse couche de plumes de ses trop nombreuses victimes Sa ponte est habituellement de nid, moelleux, car ou quatre œufs au plus, presque aussi gros que ceux de nos poules, mais plus courts et semblables, pour la coloration^ ceux de la Gresserelle trois ... J'aime et j'étudie les oiseaux depuis c'est-à-dire depuis un mon enfance, demi-siècle; et plus j'avance en j'ai pris de goût cette étude qui m'a de plus en plus convaincu de l'importance de ces petits... au sujet de la défense et de la protection des petits oiseaux €ette première Série est loin de comprendre tous les oiseaux répandus dans notre région je me propose donc, si Dieu m'accorde la... que de chair vive et palpitante; et c'est un grand destructeur de gibier heureusement peu répandu, malgré son nom de communis Il voyage surtout en hiver, et parcourt de préférence les grandes
- Xem thêm -

Xem thêm: Atlas de poche des Oiseaux de France Belgique et Suisse T1, Hamonville 1898, Atlas de poche des Oiseaux de France Belgique et Suisse T1, Hamonville 1898

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay