ATLAS DE LA FLORE DES ENVIRONS DE PARIS

202 4 0
  • Loading ...
1/202 trang
Tải xuống

Thông tin tài liệu

Ngày đăng: 04/11/2018, 23:46

ATLAS DE LA FLORE DIS IPIROIS Di PARIS ILLUSTRATIONS DE TOUTES LES ESPÈCES DES GENRES DIFFICILES ET DE LA PLUPART DES PLANTES LITIGIEUSES DE CETTE RÉGION AVEC DES NOTES DESCRIPTIVES ET UN TEXTE EXPLICATIF EN REGARD E COSSON et GERMAIN DE SAINT-PIERRE Docteurs en médecine, auteurs de des environs de Paris la Flore Les planches compreniienl 659 figures de graudeiir naturelle ou grossies ET SONT DESSINÉES d'APRÉS NATURE PAR MM Germain de Saint-Pierre, A Riocreux et Ch Cuisin New YORK BOTANICAU GARI>«N DEUXIÈME ÉDITION PARIS G MASSON, LIBRAIRE-ÉDITEUR BOULEVARD SAINT-GERMAIN, N» 120 M DCCG LXXXII \^S'6Z OBSERVATIONS PRELIMINAIRES La Flore des environs de Paris contient l'indication complète et précise des caractères différentiels des espèces, et la lecture des descriptions qu'elle renferme ne saurait, en général, laisser de doute dans l'esprit de l'observateur Cependant, certaines espèces étant basées sur des caractères distinctifs d'une appréciation cile et dont la description, même la diffi- plus minutieuse et la plus soignée, ne peut donner qu'une idée imparfaite, les auteurs ont cru devoir, sous le titre d'Atlas de la Flore des environs de Paris, donner une collection de dessins comparatifs destinés faciliter l'étude de ces plantes, qui présentent d'autant plus d'intérêt au naturaliste qu'elles offrent dans leur détermination exacte plus de difficultés Pour l'exécution de ce travail, il y avait plusieurs problèmes donner toutes les plantes ou parties de difficiles résoudre plantes de la collection, de grandeur naturelle, avec les détails : d'analyse grossis; ne rien omettre d'important; distribuer toutes figures d'après la classification admise dans la Flore ; enûn rechercher les dispositions les plus élégantes, sans cependant les modifier notablement le format adopté pour cet ouvrage en quelque sorte, traités monographiqueles espèces qu'ils contiennent ont été toutes que c'est-à-dire ment, La plupart des planches donnent degré même au figurées Les genres ont été, — l'ensemble des caractères distinctifs de trois douze espèces, telles les planches consacrées aux genres Adonis et Fumaria, Géranium, Drosera, Epilohium, Cuscuta, Myosotis, Euphrasia et Odoniites, Utricularia, Phelipxa, Orohanche, Valerianella, Filage et Logfia, Ophrys, Carex (en partie), etc — Plusieurs planches ont été consacrées des genres dont les espèces, par leur nombre ou VI de leurs caractères, demandaient un plus grand espace, genres Ranunculus (espèces fleurs blanches), Cerastium la nature tels les Potamo- (en partie), Polygala, Veronica, Mentha, Galktm, Salix, — Enfin, geton (espèces feuilles linéaires), Chara et Nitella quel- ques planches présentent le tableau des formes les plus importantes qu'offrent les organes sur lesquels est basée la classifica- où l'étude des caractères est regardée tion dans les familles comme difficile : Composées et les Crucifères, les Ombellifères, les les Graminées Chaque gravure de ce verso accompagnée d'un est feuillet, en regard de Le explicative des figures criptif, recto la de texte Le feuillet planche, donne la liste un exposé des- est consacré ordinairement présenté sous la forme dichotomique, cette forme ayant le double avantage de donner beaucoup en peu d'espace, et de grouper les objets par leurs caractères communs, tout en les séparant par les caractères qui leur sont propres Si l'on veut se rendre compte des rapports et des différences qui existent entre les espèces, en d'autres termes, les conntre et non se contenter de les nommer empiriquement, on devra ne comme point de aux listes explicatives que comme se servir que de l'exposé descriptif, au moins départ, et n'avoir moyen de recours vérification — Les personnes encore peu versées dans l'étude de la botanique trouveront, dans la comparaison des listes explicatives avec les figures, le avec le langage botanique, descriptif, elles peu près et et, moyen de par la se familiariser aisément lecture attentive du texte prendront l'habitude de ne pas se contenter d'à de s'attacher surtout aux caractères essentiels Ainsi que pour la Flore, les deux auteurs ont travaillé ble, remplissant l'un pour qu'indulgent, et appelant de nouvelles études et de vérifications toutes les fois qu'ils croyaient, l'un ou ou une amélioration signaler — une rectification ensemble ensem- l'autre le rôle d'un public plus éclairé nouvelles l'autre, avoir lis ont choisi les sujets destinés être figurés, et dont les caractères avaient été étudiés pendant la rédaction de la Flore Les études et les préparations analytiques ont été, pour plus de sécurité, plusieurs fois répétées par l'un et par des figures dans chaque planche a l'autre La disposition été l'objet d'une attention toute spéciale, et ce n'est qu'après de longs essais et de breuses tentatives que l'on pour celle qui a semblé s'est décidé d'un commun nomaccord la meilleure Toutes les figures ont été dessinées d'après nature par l'un des deux auteurs, M le docteur Gei'main de Saint-Pierre, et sur des vu échantillons recueillis aux environs de Paris esquisses (2) et la plante Les cinq planches (i), ou, d'après ses sous les yeux, par M A Riocreux et les figures ajoutées cette édition ont été dessinées par M Ch Cuisin, sous la direction de M E Cosson La gravure a été confiée aux artistes les plus distingués (3) On doit particulièrement citer Mi'e E Taillant, dont les ouvrages sont si appréciés pour la correction et la pureté de l'exécution, Mme Rebel, dont les planches se distinguent par leur exactitude, et M Mougeot, dont lignes et science et la le travail se fait beauté l'art des remarquer par transparences la vigueur des Ces artistes, dont la ont regretter la perte, ont rivalisé de zèle pour atteindre tous une égale perfection (4) M Ch Cuisin a dessiné, avec autant d'exactitude que de talent, les figures et les planches ajoutées cette édition frères, graveurs si utile MM justement renommés, nous ont donné concours pour les retouches et les modifications Picart le plus faire nos planches et ont été chargés de l'exécution des planches nouvelles (1) Il n'a été fait exception cette règle que pour le Ranunculus Lenormandi qui complète un groupe naturel d'espèces, et qui est assez répandu dans une région voisine des limites de la Flore, ainsi que pour la fleur de l' Utrlcularia intermedia qui n'a encore été observé que stérile aux environs de Paris (2) Pour plusieurs espèces du genre Nltella on s'est servi d'esquisses communiquées par notre savant ami le regretté docteur Weddell (3) Des circonstances indépendantes de ma volonté et l'état de ma santé ne m'ont pas permis de donner, pour cette deuxième édition de Y Atlas, mon excellent ami et collaborateur M E Cosson le concovu's que j'aui-ais été si heureux de lui prêter Je me plais reconntre que les importantes additions faites cette édition lui sont dues presque exclusivement et je ne veux pas laisser échapper l'occasion de lui exprimer toute ma reconnaissance pour le soin qu'il a apporté au perfectionnement de notre œuvre commune Germain de Saint-Pierre Les planches ont été gravées sur cuivre, le cuivre se prêtant mieux que l'acier aux retouches, et pei'mettant par conséquent davantage d'arriver la correction (4) TABLE DES MATIÈRES PLANCHE I Espèces du genre Ranunculus, section Balrachium II Suite et III Espèces du genre Adonis IV Genre Cerastium, espèces annuelles de fin et du genre Fumaria la section Orthodon V Suite et VI Espèces du genre Géranium fin VII Espèces du genre Polygala VIII Suite et IX Espèces du genre Drosera X Planche représentant les formes les plus importantes du fruit et de la graine dans la famille des Crucifères XL Analyse de quelques espèces de LIONACÉES iin la famille des Papi- XII Espèces du genre Epilobium XIII Planche représentant les formes les plus importantes du fruit et de la graine dans la famille des OmBELLIFÈRES XIV Espèces du genre Cuscuta XV Espèces du genre Myosotis XVI Espèces du genre Veronica XVII Suite et XVIII Espèces des genres Euphrasia et Odontites XIX Espèces du genre Utrigularia fin XX Espèces du genre Phelip^a XXI Espèces du genre Orobanghe XXII Espèces du genre Mentha XXIII Espèces du genre Marrubium XXIV Espèces du genre Galium XXV Suite et XXVI Espèces du genre Valerianella fin XXVII Planche représentant les formes les plus importantes du style et des étamines dans la famille des XXVIII Genres Filago et Logfia XXIX Espèces du genre Salix, section XXX Espèces du genre Salix, section XXXI Espèces du genre Salix, section Composées I Fragiles II Amygdalinœ III Purpurese, et section IV Viminales XXXII Espèces du geni'e Salix section V Caprese XXXIII Suite et XXXIV Analyse de quelques espèces, de chidées XXXV Espèces du genre Potamogeton fin la famille des Or- feuilles linéaires fP pusïllus et trichoidesj XXXVI Suite fP obtusifoliusj XXXVII Suite et fin fP acutifoUus etpectinatusj XXXVIII Espèces voisines des Carex flava XXXIX Planche destinée faire comprendre la structure de lepillet et de la fleur dans la famille des Graminées XL Suite et XLI Espèces du genre Chara fin XLII Suite XLIII Suite XLIV Suite et XLV Espèces du genre Nitella XLVI Suite XLVII Suite et fin fin et distans TABLE ALPHABÉTIQUE DES PLANTES FIGURÉES DANS CET OUVRAGE Les noniiỵ imprimés, dans cette table, en gros texte, sont les noms des plantes figuLes noms qui ne sont pas précédés rées au point de vue de la distinction des espèces d'un astérisque sont ceux des espèces dont on a figuié un échantillon de grandeur les noms qui sont naturelle, en tout ou eu partie, plus les détails d'analyse grossis; précédés d'un astérisque sont ceux des espèces représentées seulement par les parties essentiellement caractéristiques ou des détails d'analyse grossis — — Les noms imprimés en petit texte sont les noms des plantes dont on a seulement tiguré des détails d'analyse destinés faciliter l'étude des tribus et des geni'es dans quelques familles Crucifères, Omlellifères, Co)aposées et Graminées : Le chiffre indique le *Adonis sestivalis *autumnalis L 'flammeaJacq j'Ethusa Cynapium numéro de L la planche où III III m Alopecurus pratensis L L xxvir Carex distans L xxxviii xxxviii xxxviii *— xxxviii fui va Good xxxviii Isevigata Sm xxxviii MairiiCoss et G deS'-P xxxviii — xr xi Angelica sylvestris L xni Anthoxanthum odoratum Garduus nutans (lava L var flava * vav patula var Œderi L xiii Agrostis alba L var vulgaris les objets sont figurés Centaurea Cyanus Cerastium xxvn L brachypetalum Desp glomeratum ThuilL Avena elatius Mert et Kofh xl — sativa L xl pumilum Curt — var campanulatum semidecandrum L Barbarea vulgaris R Br abortivum triviale Link s.-v x perennis L xxvii Bidens tripartita L xxvii Biscutella lœvigata L x var vulgare Baldingera arundinacea Dumort xxxix Bellis L xxxix Arabis sagittata DC x Arrhenatherum Chara aspei'a Willd comiivens Salzm coronata Ziz fœtida A Br var fœtida Bunias Erucago L fragilis liispida — var x Camelina sativa Ciantz XLii xlii XLii Desv L pseudocrbvita x Cicuta virosa L xni Capsella Bursa-pasioris Mœnfli x Conium maculatum L XLiv — var contt^aria mollis L xl racemosus L xl xLii xliii xli XLi XLi xli xli longibracteata subhispida -s.-v densa s.-v Bromus v \ v v V n' s.-v Brassica Napus L x IV iv xm XII Cuscuta Daucus Carota Heracleum Sphondylium Soy.- densifïora Willm Epithymiim Murr major C Bauh XIV XIV XIV L xin Inula Conyza DC xxvn Isatis tinctoria L x Diplotaxis tenuifolia DC x Lappa communis x Drosera intei-media Hayne longifolia L var obovata rotundifolia L — IX IX IX IX *Epilobium hirsutum L *montanuni L * var collinwïn *palustre L — XII XII XII XII XII XII XII XII XII *parviflorum Schreb *roseum Schreb *spicatum Lmk *tetragonum L * var obscurum — Erysiraum cheiriflorum Wallr x L xxvii *Euphrasia L officinalis XXVIII XXVIII XXVIII XXVIII Lepidium campestre R Br spathulata Presl *Logfia Gallica Goss et G "de St-P *Lotus corniculatus L Marrubium et G *parviflora Lmk *Vaillantii Lois *arvensis L *piperita L *Pulegium III XXV XXV XXV XXV XXV XXIV XXIV L palustre L saxatile L sylvestre Poil XXV XXIV XXIV XXIV — var Bocconi tricorne With XXV XXV uliginosum L L L rotundifolia XXIV XXII XXII XXII XXII XXII XXII XXII L *sylvestris Koch III Mibora minima Desv xl Myosotis hispida Schlecht intermedia Link palustris With var Ungulata — stricta Link vei'sicolor Rchb Nardus Géranium columbinum *dissectum L *lucidum L *molle L *pusillum L *Pyrenaicum *Robertianum L L *rotundifolium L *sanguineum Glyceria aquatica I VI VI L Whlnb VI VI VI VI VI VI VI xl XV XV XV XV XV XV stricta L xl Nasturtium palustre DC x Neslia paniculata Desv x Nitella Brongniartiana Coss et G de S'-P gracilis Agardh intricata Agardh * xxiii xxiii XI XI XI XI L III — var Aparine — var spurium — var Vaillantii MoUugo *Mentha aquatica III Gruciata Scop *Melilotus alba Lmk *arvensis Wallr *Indica L *officinalis Willd III xi xi Melica uniflora Retz xl *vulgare L Galium Anglicum Huds L XXVIII Vaillantii Coss de S'-P *sativaL *Fumaria capreolata L *densiflora DG L *major Scop * *officinalis x XVIII *Filago arvensis L Germanica L *montana L Laserpitium latifolium L xni Eupatorium cannabinum verum Coss et G de S'-P xxvii Draba verna L Aparine L xni Hydrocotyle vulgaris L xui mucronata Coss — et G de S'-P var heleromorpha opaca Agardh XLVI XLVII XLVII XLVI XLVI XLV stelligera Coss et G de S'-P syncarpa Chevall tenuissima Coss et G, de S'-P translucens Agardh XLVII XLV XLVII XLVI PLANCHE XLV Espèces du genre NITELLA Cette planche renferme les N syncarpa et opaca (1) — Tiges transparentes non incrustées, rarement incrusne sont pas incrustées, non striées, articles composés d'un seul tube, ne présentant pas de papilles involucrales au-dessous des verticilles de ramuscules Ramuscules semblables la tige les fructifères une ou plusieurs fois 2-1 -farqués portant les organes de la fructification au niveau de leurs angles de division, rarement simples et portant les organes de la fructification au niveau de leurs articulations, dépourvus plus rarement munis de ramuscules secondaires (bractées) rapprochés en involucres Anthéridies ord solitaires et occupant les angles de division des rameaux ou le centre des involucres, placées ord au-dessus des sjwranges dans les plantes monoïques Sporanges solitaires ou plusieurs groupés placés immédiatement au-dessous des angles de division ou des involucres, très rarement aii centre des involucres (dans les espèces dioïques), ovoïdes ou ovoïdes-subglobuleux, stries peu nombreuses (4-6, rarement 7-9), couronnés par dents caduques obtuses souvent peu distinctes formées chacune de deux cellules superposées NITELLA Agardli tées de matière calcaire, flexibles après la dessiccation lorsqu'elles ; § Ramuscules une ou plusieurs fois 2-7-furqués, plus rarement simples, ne donnant pas naissance au niveau de leurs articulations des involucres de bractées Anthéridies et sporanges naissant au niveau des angles de division des ramuscules, ou au niveau de leurs articulations et dépourvus d'involucre, quelquefois terminaux et alors les anthéridies entourées de ramuscules courts en forme de bractées Sect FVRCATjE Plantes dioïques A a Tiges grêles, ord d'un beau vert Ramuscules verticilles par primaires souvent stériles ramuscules allongés simples ou bifurques chez les individus mâles, le plus souvent simples chez les individus femelles; verticilles 6-10, aigus; verticilles secondaires fertiles moins lâches ou condensés en glomériiles Anthéridies entourées de mucilage, solitaires au niveau de l'angle de division des ramuscxdes ou plus ord paraissant tertniner les rainuscules très courts de verticilles groixpés en glomérules compactes portés sur des rameaux secondaires courts, les ramuscỵdes des glomérules divisés au sommet en 2-3 ramuscules secondaires très courts en forme de bractées Sporanges stries peu distinctes, réunis ord par 2-3 vers la partie tnoyenne des ramuscỵdes simples ou l'angle de division des ramuscules bi-trifurqs N SYNCARPA Chevall (1) Les autres espèces du genre NUella font l'objet des planches XLVI et XLVIl Tiges d'un vert brunâtre ou la fin jaunâtre Ramusculen ord verticillés par 6-10, aigus; verticilles primaires souvent stérilâches, ranmscules bi-trifurqués chez les individus des deux sexes ; verticilles secondaires fertiles moins lâches ou condensés en glomérules Anthéridies assez grosses, non en- les, tourées de mucilage, solitaires au niveau de l'angle de division des ramuscules, ou paraissant terminer les ramuscules courts de verticilles groupés en glomérules peu compactes portés par des rameaux secondaires courts, les ramuscules des glomérules divisés au sommet en plus rarement ramuscules secondaires courts en forme de bractées Sporanges par 2-3 plus rarement ramuscules bi-trifurqués N OPAGA Agardh stries épaisses saillantes, réunis ord par l'angle de division des Explication des figures de la planche XLV A NiTELLA SYNCARPA Individu mâle : Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Coupe transversale de tige grossie Cette figure structure de la tige dans le genre Nitella Gloméi'ule d'anthéridies grossi Un des ramuscules du glomérule, isolé et est destinée montrer la fortement grossi, portant une an- théi'idie Individu femelle B : Partie supérieui-e de tige, de grandeur naturelle Partie supérieure d'un ramuscule grossi, portant trois sporanges Nitella opaca Individu mâle \ : Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Verticille àe, second ordre , grossi, ramuscules trifurquộs au sommet portant des antliộridies Tronỗon d'un rameau et ramuscules d'un verticille, grossis, bifurques, portant chacun une anthéridie, les autres ramuscules ont été tiunqués artificiellement Individu femelle : Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Sommet d'un rameau de second de ramuscules rapprochés en glomérule Sommet de l'un des ramuscules de l'ensemble précédent, ment grossi, portant deux sporanges ordre, grossi, portant plusieurs verticilles isolé et forte- AWr.l(!.-Il H ^ UuHM.Miy ,|.-| Moupeot et Picart se PLANCHE XLVI Espèces du genre NITELLA (suite) Cette planche renferme les N translucem, Brongniartiana et mu- cronata B Plantes c monoïques Tiges assez épaisses Verticilles primaires lâches, ramuscules épais ord inégaux simples, obtus, stériles terminés par i-3 pointes très petites aciculées, ou quelques-uns fertiles et portant des verticilles secondaires; verticilles secondaires fertiles très petits, ramuscules terminés chacun par ramuscu- secondaires très courts en forme de bractées, rapprochés en têtes très petites portées par des rameaux secondaires Anles théridies solitaires au centre de l'involucre formé par les ramuscules en forme de bractées qui terminent chaque ramuscule Sporanges réunis par 2-3 au-dessous des involucres terminaux d N translucens Agardh Tiges assez grêles Ramuscules bifurques ou plus rarement trifurqués, divisions simples aiguës non mucronées ; verticilles primaires lâches rameaux allongés, les secondaires peu différents ou ramuscules courts rapprochés en glomérules peu serrés Anthéridies soKtaires au niveau de l'angle de division des ramuscules Sporanges solitaires rarement géminés au niveau de l'angle de division des ramuscules, ord une anthéridie au-dessous de laquelle ils sont placés N Brongniartiana Coss et G de S»-P insérés avec e Tiges assez grêles Ramusctdes 3-5-furqués, divisions ellesla plupart une ou deux fois 2-4-furquées non capillai- mêmes res dressées, les divisions terminales souvent articulées vers que les inférieures; verticilles primaires lâches rameaux allongés, les secondaires peu différents ou ramuscules courts rapprochés en glomérules plus ou moins serrés Anthéridies soHtaires au niveau des angles de division des ramuscules Sporanges solitaires au niveau des angles de division des ramuscules, placés ord au-dessous de l'anthéridie N MUGRONATA Coss et G de S'-P Ramuscules des verticilles fructifères assez longs même les supérieurs var mucronata Ramuscules de la plupart des verticilles fructifères courts rapproches en glomérules plus ou moins serrés leur partie ,_ moyenne mucronées et jitos courtes — — var heteromorpha Explication des figures de la planche XLVI C NiTELLA TRANSLUCENS D E Partie supérieure de tige, de grandem- naturelle Glomérule fructifère grossi Sommité de l'un des ramuscules du glomérule fortement grossi, portant trois sporanges et une antliéridie N Brongniartiana Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Sommité d'un ramuscule fructifère fortement grossi N MUCRONATA Variété mucronata Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle; quelques ramuscules ont été tronqués artificiellement Sommité d'un ramuscule fructifère grossi ; l'une des divisions a été tron- quée Extrémité de l'une des divisions du ramuscule fortement grossie Variété heteromorpha Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Sommité d'un rameau de second ordre, grossi, portant plusieurs verticilles de ramuscules rapprochés en tête XLVI, AW.-,ldell, C,.deS'-P H A,R PLANCHE Espèces du genre Cette planche renferme les XLVII NITELLA A", (suite et fin) gracilis, tenuissima, stelligera et intricata f Tiges très grêles Rmmisces 3-4-furqs, divisions elles- mêmes la plupart une ou deux fois 2-4-furquées capillaires étalées divergentes, les divisions terminales ord articulées leur partie moyenne mucronées rieures; verlicilles lâches et même plus courtes que les infé- les fructifères Anthéridies solitaires au niveau des angles de division des ramuscules Sporanges solitaires au, niveau des angles de division des ramuscules, placés ord au-dessous de l'anthéridie N GRACILIS Agardh g Tiges capillaires Ramuscules en verticilles compactes sxibglohideux enduits de mucilage, 3-1-furqués, divisions elles-mêmes deux trois fois divisées en d'autres divisions étalées-divergentes dans tous les sens, les divisions terminales mucronées plus longues que les inférieures ; verticilles ord tous semblables Anthéridies solitaires au niveau des angles de division des ramuscules Sporanges solitaires au niveau des angles de division des ramuscides, placés ord au-dessous de l'anthéridie N tenuissima Coss et G de S'-P §§ Ramuscides simples ou donnant naissance au niveau de leurs articulations des ramuscules secondaires Q^vaciées) plus courts et plus grêles que leur extrémité ; bractées disposées en forme d'involucre, simples ou présentant leurs articulations inférieures des bractées secondaires Anthéridies et sporanges naissant au niveau des involucres de bractées primaires ou secondaires Sect CAUDAT.tE h Plante dioïque, fructifiant très rarement Tiges articidations inférieures et souterraines présentant toutes ou la plupart un bulbille; bulbilles crustacés, composés de nombreuses cellules amylophores, formant aiUour du tiibeun anneau épais mamelonné 5-1 lobes allongés divergents en étoile régidièt^e ou saillants en forme de côtes Ramuscides en verticilles lâches, 2-3 articles, l'article inférieur ord très long, simples ou l'articulation qui termine le premier article et la supérieure du deuxième article 2}ré sentant i-2 bractées ; bradées si')nples, ord inégales, composées d'un seul article; les ramuscules et les bractées brusquement et brièvement apiculés au sommet Sporanges solitaires au niveau des involucres N stelligera Coss et G de S'-P i Plante monoïcjue Ramuscules composés de plusieurs articles verticilles primaires ord stériles lâches, ramuscules présentant ord une ou plusieurs de leurs articidalions inférieures 2-A bradées; bractées composées de plusieurs articles; ver; ticilles fertiles la tige et les rapprochés en têtes assez grosses terminant rameaux primaires ou des rameaux secondaires courts ramuscides semblables pour le reste ceux des vermais bractées présentant la plupart ellesmêmes au niveau de leurs ai'ticulations inférieures 4-0 bractées secondaires ; les ramuscides et les bractées atténués au sotnmet ou apiculés Anthéridies pédicellées, peu nombreuses, n'existant souvent qu'à la première articulation des ramuscules, solitaires ou géminées au niveau des involucres de bractées et de bractées secondaires, placées au-dessus des sporanges ou presque entourées par les sporanges Sporanges pédicellés ou subsessiles, réunis par 2-8 au niveau des involucres de bractées primaires ou secondaires N INTRIGATA Agardh (1) ticilles stériles Explication des figures de la planche XLVII F G H NiTELLA GRACILIS i Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Ramuscule grossi, portant des sporanges et des anthéridies N TENUISSIMA i Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle Ramuscule grossi, portant des sporanges et des anthéridies; on a ché une partie des divisions de deuxième ordre du ramuscule reti'an- N STELLIGERA Plante de grandeur naturelle, individu de petite souterraine présentant au niveau de toutes ou de la plupai't des articulations des bulbilles en forme d'anneau épais mamelonné Fragment de tube de la partie souterraine, fortement grossi, portant au ni- taille, tubes de la partie veau de l'articulation un bulbille composé de nombreuses cellules amylophores disposées régulièrement et présentant la forme d'une étoile rayons l Ramuscule grossi d'un individu femelle portant des sporanges N INTRIGATA i Partie supérieure de tige, de grandeur naturelle la partie inférieure a été coupée, détaché d'un verticille fertile ; les bractées portent elles-mêmes des bractées secondaires ; les anthé- Ramuscule dont ridies sont entourées par les sporanges Le N glomerata ; la figure est fortement grossie récemment dans la cirbeaucoup par le port du A'^ intricata; mais, ainsi que le savant et regretté monographe des Characées, A Braun, l'a fait remarquer, les deux plantes pourraient n'être que des variétés d'un même type spécifique en effet le N glomerata ne se distingue du JV intricata que par les ramuscules des verticilles primaires ord stériles articles et n'émettant pas de bractées, parles bractées des verticilles fertiles ord simples ou celles de l'articulation inférieure présentant seules inférieurement des bractées secondaires, par les ramuscules et les bractées presque obtus au sommet (1) Coss et G de S'-P n'a pas été observé conscription de notre Flore Il diffère ; XLVIl A Riocreiix.Weddell.GdeS-PetCuisin del M^"'" E Triillant et P.c-arl LIBRAIRIE G MASSON OUVRAGES DES MÊMES AUTEURS SUR LA FLORE DES ENVIRONS DE PARIS Flore des environs de Paris ou Description des plantes qui croissent spontanément clans cette région et de celles qui y sont généralement cultivées accompagnée de tableaux synoptiques conduisant la détermi2« édition, 1861, i vol nation des familles, des genres et des espèces 963 pages, avec une carte in-8° de Liv , , — — Synopsis analytique de la Flore des environs de Paris, destiné aux herborisations, contenant la description des familles et des genres, celle des espèces et des variétés sous la forme analytique, avec leur synonymie et leurs noms franỗais, l'indication des propriộtộs des plantes employées en médecine, dans l'industrie ou dans l'économie domestique, et une 3« édition, 1876, vol in-12 de L noms vulgaires 646 pages table des — — OUVRAGES DE SUR LA FLORE DE M E GOSSON DU MAROC L'ALGÉRIE, DE LA TUNISIE ET Flore d'Algérie, Phanérogamie, Groupe des Glumacées (seu Descriptio Giumaceai'um in Algeria nascentium) en collaboration avec M Durieu , de Maisonneuve, faisant partie de l'Exploration scientifique de l'Algérie, publiée par ordre du Gouvernement vol grand in-4° de civ 331 pages Imprimerie nationale, 1854-1867 — — Ce travail sur les Glumacées de l'Algérie est l'œuvre presque exclusive de M E Cosson, ainsi que M Durieu s'est plu le reconntre Floras Atlanticœ (seu Expositio methodica plantarum omnium in Algeria necnon in regno Tunetano et imperio Maroccano hucusque Gompendium notarum), ou Flore des États barbaresques, Algérie, Tunisie et Maroc Le Competidium Florœ Atlanticœ, dont le programme a été agréé par le Gouvernement aprốs avoir reỗu la haute approbation de la plupart des menibres de la section botanique de l'Académie des sciences, comprend 1° Une partie historique et géographique accompagnée de cartes botaniques Le premier fascicule (Historicfue et Géographie) renfei^me une Notice sur les : : voyages et les explorations qui ont le plus contrib faire conntre la flore de l'Algérie, de la Tunisie et du Maroc, un Répertoire alphabétique des principales localités mentionnées dans le Cotnpendium ainsi que dans le Conspectus Florœ A tlanticœ et des mots arabes ou kabyles entrant le plus fréquemment dans la composition des noms de lieux (rédigé avec le concours de MM L Kralik, A Letourneux, V Reboud, A Warion), une Note sur la division de l'Algérie en régions naturelles, une Énumcration des principales localités explorées en Algérie, suivies des noms de leurs explorateurs, etc vol grand in-8° de 266 pages, avec deux cartes botaniques Imprimerie nationale, 1881 Cette partie sera complétée par un second fascicule, consacré la géographie botanique, donnant l'exposé des caractères propres de la végétation et de ses affinités étudiés dans l'ensemble des pays compris dans le domaine de la flore et dans chacun d'eux en particulier Les cartes botaniques de la Tunisie et du Maroc accompagneront ce second fascicule Les deux cartes botaniques de l'Algérie qui font partie du présent fascicule peuvent être acquises part, collées sur toile, avec le Répertoire alphabétique des principales localités mentionnées dans le Compendium et dans le Conspectus Florœ Atlanticœ, augmenté de nombreuses indications d'altitudes relevées récemment par MM les officiers de l'État-Major et par MM les Ingénieurs des chemins de fer de l'Algérie et de la Tunisie dues aux obligeantes communi- — — cations de M le colonel Perrier, directeur du service géographique au Dépôt de Guerre et celles des Directeurs des compagnies des divers chemins de fer Une PARTIE descriptive constituant la Flore Atlantique proprement dite, consacrée la description de toutes les espèces observées jusqu'ici en Algérie, en Tunisie et au Maroc, et donnant pour chacune d'elles - une description mettant en relief ses caractères essentiels -une synonymie suffisamment étendue, comprenant l'indication des ouvi-ages dans lesquels la plante a été figurée et celle des exsiccata algériens ou autres dans lesquels elle a été publiée - la distribution géographique de l'espèce dans le domaine de la flore et dans l'ensemla 2* : ; ; ble du monde Cette partie se 3° composera de plusieurs volumes en cours d'exécution le premier partra prochainement Illustrationes Flor^ Atlanticœ seu Icơnes plantarum novarum, rarioinim vel minus cognitarum in Compendio Floiœ Atlanticas descriptarum Cet Atlas se composera de plus de 200 planches, dessinées par MM A Riocreux et Ch Cuisin Une première livraison de 25 planches, avec un texte descriptif et explicatif détaillé partra très ; prochainement Conspectus Florae Atlanticae seu Enumeratlo plantarum omnium in Algeria, regno Tunetano et imperio Maroccano hucusque notarum, exhibens quoque diagnoses specierum novarum vel GaUiae alienarum et annotationes de plantis minus cognitis Cette publication, prodrome du Compendium Florœ Atlanticœ, est en cours d'exécution et partra prochainement Le Règne végétal en Algérie, Considérations générales sur l'Algérie, sur sa végétation spontanée et ses cultures Conférence de TAssociation scientifique la Sorbonne, 1879 Brochure in-8° de 75 pages, 1879 — ... PRELIMINAIRES La Flore des environs de Paris contient l'indication complète et précise des caractères différentiels des espèces, et la lecture des descriptions qu'elle renferme ne saurait, en général, laisser... et la plus soignée, ne peut donner qu'une idée imparfaite, les auteurs ont cru devoir, sous le titre d 'Atlas de la Flore des environs de Paris, donner une collection de dessins comparatifs destinés... pumilum Curt et semidecandrum annuelles de la section Orthodon font l'objet de brachypetalum Desp L qui complètent la série des espèces la planche V Explication des figures de la planche IV Cerastium
- Xem thêm -

Xem thêm: ATLAS DE LA FLORE DES ENVIRONS DE PARIS, ATLAS DE LA FLORE DES ENVIRONS DE PARIS

Gợi ý tài liệu liên quan cho bạn

Nhận lời giải ngay chưa đến 10 phút Đăng bài tập ngay